Ce dernier jeudi de février, la cave du Bleu Lézard accueille la finale romande du Greenfield avec à la clé, pour le vainqueur, une participation au festival lors de sa prochaine édition au mois de juin.

Les trois finalistes sont, dans l’ordre d’apparition sur scène, les valaisans de Xaon, les jurassiens d’Henriette B et les nord-vaudois d’Almost Human. Trois groupes expérimentés qui maîtrisent bien le live et qui promettent une compétition de haut niveau. Personne n’ira à Interlaken par hasard.

La Cave est bien remplie pour l’occasion. On retrouve beaucoup de personnes déjà présentes quelques jours plutôt pour l’enregistrement en public de RhinoFéroce, à commencer par ses animateurs. C’est d’ailleurs un peu le même principe avec à nouveau trois concerts de trente minutes chacun par trois groupes suisses, mais ce soir il y a un enjeu non négligeable pour la carrière d’un groupe.

Cela commence avec Xaon dont le premier mérite est de faire tenir tout le groupe, y compris son imposant chanteur, sur la petite scène du Bleu. Cinq morceaux seulement, dont le nouveau single ‘Solipsis’ pour un set de metal bien costaud qui annonce déjà la couleur (…rouge toute la soirée comme cela se voit sur les photos) pour les deux groupes qui doivent suivre. A noter que Xaon sera dès début mars en tournée avec Septic Flesh afin de défendre son nouvel album (sortie le 12 avril).

Le groupe Henriette B joue ensuite pour la première fois de son existence à Lausanne. Insolite pour un groupe suisse romand qui tourne depuis une décennie. C’est corrigé ce soir avec là aussi 30 minutes de metalcore d’une intensité assez dingue. Pas question de jouer moins fort que le groupe précédent, ni de ralentir le tempo. Moment sympa sur la fin du set, deux musiciens sont descendus de scène pour se rapprocher du public. A mon goût toutefois un peu monotone, mais le public a bien aimé et les jurassiens ont toujours le truc pour mettre une belle ambiance.

Dernier groupe sur scène, les yverdonnois d’Almost Human et leur chanteur fribourgeois ont rapidement tué le suspense. Sans bassiste mais avec deux guitares, les morceaux sont assez incroyables. Difficile à cataloguer, mais est-ce une question importante ? Sur la fin du set, la musique était un plus brutale et un peu moins cérébrale, ce qui a permis à une partie du public de se défouler en s’agitant. J’ai trouvé la setlist bien construite et la musique moins difficile d’accès que lors du vernissage de l’album.

Après délibérations, pots de vin, menaces physiques et pause-pipi du jury, les trois chanteurs sont sur scène pour attendre le verdict. Suspense de courte durée (ce n’est pas la téléréalité de M6) et Almost Human décroche le droit d’aller se produire au prochain Greenfield Festival. Les deux autres groupes y iront certainement aussi une prochaine fois, tant ils ont montré qu’ils savaient tenir une scène.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.