Le 14 juin dernier, Grand Eugène nous a présenté son tout nouvel album intitulé Les vacances d’été. La sortie de ce EP, composé de six chansons, est en cohérence avec leur premier album éponyme. La formation, composé de cinq musiciens, adopte une approche aux sonorités dream pop et indie rock. On y retrouve d’ailleurs deux collaborations, dont l’une avec Dani Terreur – Les Heures et Niall Mutter– Fait du sens.

L’album est composé de six chansons et caractérisé par une ambiance psychédélique qui rappelle Pink Floyd. C’est le cas pour la troisième piste Ne t’empêche pas et la quatrième Stp. La guitare, la batterie, les claviers et la basse créent ensemble une texture habilement développée. Bien que les pistes partagent un rythme plutôt lent, ça groove grâce à la façon que la basse est mise en évidence. La chanteuse de tête, Melyssa Lemieux, a pour sa part une voix douce et feutrée. Les paroles sont utilisées en alternances avec les parties plus instrumentales. Ces dernières nous émerveillent par la qualité de la performance musicale et le caractère transcendant.

Finalement, Les vacances d’été se présente comme un album appréciable. La progression est fluide d’une piste à l’autre. Aussi, c’est suave et réconfortant. À savoir que Grand Eugène fera leur lancement le 12 septembre prochain à L’Escogriffe, Montréal.

Grand Eugène Bandcamp:

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.