Probablement la voix la plus intrigante de Suède, Karin Dreijer nous enchante depuis des années, que ce soit avec ses majestueux featurings pour Röyksopp (sur le prodigieux ‘What Else is There ?’ notamment), en duo avec son frère au sein du défunt ‘The Knife’, ou encore en solo sous le curieux pseudonyme ‘Fever Ray’. Après 8 ans d’absence, elle a enfin sorti un deuxième album (‘Plunge’) l’automne passé qui a été unanimement acclamé par la critique (Pitchfork, Dazed, NME, etc.). Dans le cadre de sa tournée européenne, elle viendra le présenter aux Docks le 23 février 2018. Une occasion unique de voir sur scène une artiste beaucoup trop rare qui marie avec aisance textes engagés, poèmes sexuels et beats puissants, le tout avec un look toujours soigné et déconcertant (comme par exemple son actuelle affiche de tournée très inspirée des logos de black metal !). Si vous vous sentez fiévreux après ce concert, ce ne sera pas la grippe, mais les effets secondaires d’une musique electro imparable qui réchauffe de l’intérieur. Pas désagréable à la fin du mois de février et surtout bien plus captivant que votre soirée de St-Valentin.  [AP]

www.docks.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.