Il y a de ces groupes qui arrivent à vous mettre un sourire sur la tronche sans même faire exprès. C’est le cas pour le duo américain qui se veut punk de gentil, pour les gens gentils, par des gens gentils. On commence avec les excellent The Spook School, qui pourrait faire la BO d’un feel-good movie d’adolescent, et leur batteur qui tente, tant bien que mal, de s’exprimer en français. Puis Diet Cig monte sur scène et pose le décors d’emblée : ‘Comment on appelle un mouton sans tête ni jambes ? Un nuage !’ Raconte Alex Luciano. Malgré une salle éparse, tout le monde s’éclate comme un fou, sur des riffs faciles, des chansons rapides, tandis que la chanteuse-guitariste gesticule dans tous les sens et pourrait bien devenir prof d’aérobic si sa carrière musicale devait s’arrêter subitement. Un moment en apesanteur, pour un taux d’endorphines au maximum !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.