Etait-ce le plus gros concert de l’année en Suisse ? Sans aller vérifier, il y a fort à parier que ce fut le cas : car ce ne sont pas moins de 50’000 personnes qui se sont réunies pour applaudir les Toten Hosen en ce 25 août, à l’Allmend de Lucerne. Pas dans le stade de foot (qui s’appelle d’ailleurs autrement depuis quelques années), mais bien dans une infrastructure construite tout exprès pour accueillir ce qui est certainement le plus grand groupe allemand. Et ils ne sont pas venus seuls, puisqu’ils avaient emmené dans leurs bagages les Australiens de The Living End ainsi que leurs compatriotes de Fein Sahne Fishfilet ainsi que ceux de Donots. De toute évidence, cette affiche a trouvé son public : après une belle entrée en matière avec The Living End, nos amis germanophones ont ensuite chanté continuellement à tue-tête dès la prestation des Feine Sahne Fishfilet, dont on peut dire que la prestation fut vraiment rafraîchissante, ne serait-ce qu’en raison des innombrables bières (en bouteilles !) que le chanteur a lancées dans le public. Les Donots ont enfoncé énergiquement le clou.

Mais bien sûr, si tout le monde était là, c’était pour les Toten Hosen. Et même s’il y a déjà lieu d’adorer ce groupe sur disque, force est de reconnaître que c’est encore autre chose de les voir en live : pas seulement pour le show formidable qu’ils mettent en place, mais aussi – voire surtout – pour constater à quel point leurs chansons font tout simplement désormais partie du patrimoine culturel de nos amis germanophones… Encore une fois, ça chantait et dansait tout du long jusqu’à l’arrière du public. Et on parle de 50’000 personnes, quand même ! Extraordinaire.

Si vous voulez vivre la même expérience en personne – ce que, vous l’aurez compris, nous vous recommandons chaudement -, sachez que dès le lendemain de ce concert de Lucerne, un nouveau concert a d’ores et déjà été annoncé pour l’année prochaine en Suisse : ce sera au Greenfield Festival, à Interlaken…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.