BLIND GUARDIAN – Le Dieu Dans La Machine

Blind Guardian nous amène un nouvel album, ‘’God Machine’’. Un album qui ne laissera pas les fans indifférents. Marcus Siepen répond à mes questions. 

La chanson “Secrets of the American Gods” parle de quoi?

C’est un titre basé sur un livre de Neil Gaiman, qui s’appelle American Gods, c’est une histoire qui raconte la bataille entre les vieux dieux, dans ce cas Odin, qui est en train d’avoir un problème avec les nouveaux dieux. Les nouveaux dieux sont des choses comme l’internet, les réseaux sociaux, etc… C’est une histoire de fantasy. Je recommande le livre a Hansi en pensant que lui pourrait l’aimer, et effectivement, il a adoré. Et on a basé les paroles de cette chanson dans ce livre.

Cet album a une production énorme, combien temps vous avez pris pour travailler cet album ?

Ça nous a pris plus ou moins une année.  On a commencé en mars 2020 et on a fini en juin 2021. Ça fait une année que l’album est prêt. On n’a pas pu faire des concerts, donc on a eu tout le temps pour se concentrer dans la production de l’album sans avoir de deadline. Et finalement on a réussi à avoir un album avec lequel on est super fiers. Et maintenant certains concerts ont lieu donc on se prépare pour faire quelques dates, et une vraie tournée une fois l’album sorti.

Tournée mondiale ou une européenne ?

Je ne sais pas, on aimerait prendre le bus et jouer sans arrêt les deux prochains deux ans comme on fait à chaque fois qu’on sort un album. Maïs à cause du covid, on ne peut pas facilement planifier une tournée mondiale. On ne sait pas comment la situation avec le covid va finir. Donc cette année on va se concentrer sur les concerts en Europe et puis on verra. On va voir si les opportunités de donner des concerts ailleurs sont possibles. On doit attendre pour voir comment ça s’améliore la situation dans la planète. C’est difficile ces temps pour les artistes qui veulent tourner. 

Maintenant une question particulière, sur l’album ‘’Forgotten Tales’’, quelle chanson toi, Marcus, tu jouerais en live ?

En fait, je crois que ça pourrait être très fun de jouer une cover, on n’a pas fait ça depuis longtemps. J’aimerais bien jouer ‘’Beyond the Realms of Death’’ (Judas Priest) À l’époque on a joué ‘’Don’t Break The Circle’’, qui n’est pas dans ‘’Forgotten Tales’’,  on a joué  d’autres comme ‘’Barbara Anne’’, mais à vrai dire on n’en a jamais vraiment parlé.

En 2012 vous avez sorti un album avec des vieilles chansons réenregistrées, comment vous avez fait ?

On n’a pas tout refait, mais “Silence” était refaite avec un vrai orchestre, ‘’Night of the Opera’’ était fait aussi avec un vrai orchestre vu que la version originale était faite avec un clavier. En total il y a 4 chansons que je me rappelle qu’on a complètement réenregistré. Et pour le reste c’est plutôt remixé et remasterisé, mais pas réenregistré.

Parlons du nouvel album, est-ce un album conceptuel ou pas ?

Pas du tout, chaque chanson est vraiment différente, il n’y a aucune connexion entre elles. Elles sont toutes basées sur des livres qu’on aime. Mais il n’y jamais eu d’idée de faire un concept, bon on ne sait pas ce qu’on va faire dans le futur, mais rien ne dit qu’on fera un album conceptuel.

Quels sont les livres qui ont inspirés les chansons de “God Machine”?

La première chanson “Deliver” us From Evil” est basée dans “The Crucible” par Arthur Miller, “Damnation” est basée par “Kingkiller Chronicles” par Patrick Rothfuss, mon livre préféré. On a déjà parlé de American Gods. “Violent Shadows” est basée par “Storm Live Archives” écrit par Brandon Sanderson, “Architects of Doom” est basée sur Battlestar Galactica. “Better Be No More” est une chanson dédiée à la mort de la mère de Hansi. “Blood of the Elves” est basée sur “The Witcher” et ‘’Destiny’’ est basée dans le livre “The Ice-Maiden” par Hans Christian Andersen.

Et dans Blind Guardian, comment ils vont tous ?   

On est tous contents de bientôt recommencer à faire des concerts. Et on est en train de profiter au maximum parce que ça nous a énormément manqué, depuis le temps, le dernier concert était en 2017. On ne voulait pas que ce soit aussi long mais il y a eu la pandémie. Et maintenant on joue jusqu’en décembre.

Quel est le meilleur festival que vous ayez fait cette année ?

Difficile à dire, mais on a commencé par jouer dans le festival Rock Hard qu’est à 1h30 d’ici (sa maison) et c’est toujours spécial de jouer dans ce festival. Même si on ne joue pas dans ce festival, j’adore y aller et regarder des groupes. Après aussi on a joué au Hellfest qu’était énorme. Il y a aussi des petits festivals, comme le Dorne Open Air qui est aussi à 10 minutes d’ici, et nos amis sont venus nous voir et jouer un concert pour eux, c’est très divertissant. Mais on nous demande toujours quel est le meilleur pays pour jouer ou le meilleur festival, mais en vrai, ça n’existe pas, tous sont des endroits très spéciaux. Les fans de chaque pays ont des manières différentes de réagir à nos concerts.

www.blind-guardian.com

Related Posts