©The Coathangers

‘Parasite’, c’est un titre qui annonce d’entrée la couleur, ce qui est également le cas du morceau éponyme qui ouvre l’EP et qui s’inspire directement de la situation actuelle des Etats-Unis. ‘Noisebleed Weekend’, album sorti en 2016, sonnait plus garage rock et moins primaire que l’opus précédent, ‘Suck My Shirt’.

Qu’en est-il de cet EP ? Un mélange des deux ! Le trio d’Atlanta mêle tout au long de ces cinq titres ses hymnes riot grrrl plus soft à la limite de la balade sur ‘Drifter’, chants entêtants qui atteignent des sommets sur ‘Captain’s Dead’ et des textes loufoques, bruts et agressifs tout en sachant rester émotifs. La bande originale parfaite pour dresser ton ‘middle finger’, en suivant le rythme, à tous ceux qui tenteraient de te marcher sur les pieds.

FICHE CD
Parasite
Suicide Squeeze Records
www.thecoathangers.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.