DreamKatcher Booking présente :

Parlor Snakes (FR – rock’n’roll) + Pilot on Mars (CH – beat generation blues rock)

vendredi 17 mars 2017 au Bouffon de la Taverne, Genève

Evénement Facebook!


Parlor Snakes :

3-1-2-2. Non, ce n’est pas le code de la carte bancaire du manager de Parlor Snakes mais juste les chiffres magiques du groupe, sa combinaison bien à lui. On aurait pu ajouter le 10, comme le nombre de ces années d’existence, ou 100, celui – ou pas loin – des concerts qu’il affiche à son compteur, mais ça faisait tout de suite un peu moins joli.

3-1-2-2 donc. Trois garçons et une fille : Eugénie Alquezar (chant), Peter K (guitare), YuJim (batterie) et Séverin (basse). Deux singles vinyles, “Shotgun” en 2010 et “Tomorrow Never Comes” en 2012. Deux albums, Let’s Get Gone la même année et Parlor Snakes l’an dernier.
Foncer droit devant, la tête dans le guidon, c’est le quotidien de Parlor Snakes. La scène, encore la scène, toujours la scène. Toujours bouffer du bitume, donc. Toujours chercher à convaincre de nouvelles têtes, de nouveaux disciples, quitte à devoir refroidir les ardeurs de ceux – et celles – qui s’intéresseraient de trop près à cette même chanteuse et pas forcément pour des raisons artistiques. “Eugénie est un véritable aimant à tarés”, s’amuse et se désole à la fois Peter.

À défaut de savoir de quoi demain sera fait mais avec d’autres dates et un troisième album en ligne de mire, et surtout avec l’acharnement de ceux qui y croient coûte que coûte, Parlor Snakes mord (dans l’adversité), se faufile entre les embûches, prêt à faire sa mue sans jamais se trahir. Il s’est déjà tracé son chemin et entend bien continuer. Crache ton venin… Xavier Bonnet, février 2016.

https://www.youtube.com/watch?v=qTg_J1IJR2Y&list=PLE7GSPdtikiT0JH84Lt0-Pkd1XFZoZrJ2


Pilot on Mars :

Le groupe est composé de Chet Pascal (chanteur), Bastien Dechaume (lead guitar et compositeur des titres), accompagnés de Joe Baamil (clavier – star dans les années 90 dans le hip hop) et de Jean (ingé-son, considéré comme le 4e musicien du groupe).

Pour prolonger ce sentiment de liberté, Chet, le chanteur, a pioché dans les auteurs de la beat generation : Kerouac, Ginsberg, Cassady, Burroughs, Jacklin. Le terme « beat » signifie « être d’une façon non dramatique au pied de son propre mur ». Lors de nos différentes sessions en studio, nous nous sommes donné le challenge d’une seule prise pour chaque titre. Il y a dans cette façon de procéder quelque chose de vertigineux, d’essentiel. Bastien, qui compose habituellement sa musique, avait envie d’approcher la musique autrement, ce qui m’a convenu dans l’esprit et la pratique. Proposant deux ou trois accords de base qui existent dans le blues comme dans le jazz, et se laissant la liberté avec sa guitare d’expérimenter des sons, et d’instaurer un dialogue avec le chant et les textes choisis.

Après une première écoute, et malgré les imperfections, ce qui s’en dégage est de l’ordre d’une émotion. Afin de ne pas dénaturer cette première prise, et brièvement dit, nous reprenons le titre tel quel, si nous l’améliorons par la suite, c’est au niveau du traitement sonore, mais sans jamais s’éloigner de l’essence même du titre.

Pilot on Mars est à sa façon un road movie musical, comme un écho qui nous parviendrait de l’autre côté de « l’Atlantic »…

 

https://youtu.be/5UA4NQcAqp4

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.