Sway seule avec sa guitare et sa voix en guise de bienvenue. La signature vocale est là, c’est du Mingmen et rien d’autre. Le bassiste Etienne fait son entrée en imprimant un groove certain au moyen de doubles croches précises. Le premier titre ‘Into the Night’ ne laisse planer aucun doute sur le nouveau virage musical emprunté par les Valaisans. De l’acoustique, oui, mais sans en oublier la sève de ce groupe qu’est l’énergie. Elle dégouline déjà à foison. On lève un peu le pied pour ‘Here and Now’, deuxième titre de ce nouvel opus. Une mise à nu de la part de Sway, qui fait preuve d’une belle sensibilité et d’une rare finesse. Elle parvient à merveille à nous emmener dans son univers acoustique; univers bien plus serein et apaisant que celui dans lequel nous nous devons de vivre tous les jours. Fermer les yeux et se relaxer n’a jamais été aussi naturel que durant ce morceau. Cet état de plénitude prend fin avec ‘See the Flames’, composition tirée de leur dernier album ‘There is a Place’, et réarrangée pour l’occasion, laissant toutes ‘distos’ muettes. Dieu que le travail d’arrangement est conséquent. Sans en enlever la substance primaire, l’atmosphère et les couleurs sont totalement différentes de l’original. Les musiciens sont d’avantage mis en avant sur ce titre. On sent le groupe très à son affaire et désireux de bien faire. Place ensuite à ‘Calling Your Name’, nouvelle composition aux lignes vocales accrocheuses, mais aussi à la structure plus complexe. Les effets sur la voix de Sway sont une réussite et apportent une réelle plus-value à cette éclatante composition. L’apport d’un percussionniste est une vraie bonne idée, tant Sebastian est au service des compositions. Son talent est clairement mis à contribution lors du morceau ‘Beneath The Surface’ tiré lui aussi de l’album ‘There is a Place’. Ce titre est arrangé de manière beaucoup plus planante et atmosphérique, grâce notamment aux vocalises empreintes de justesse de Sway. Ce n’est plus uniquement de la musique, mais un voyage auquel l’équipage de Mingmen nous convie. Ce titre sera la flamme revigorante vous accompagnant lors de cet âpre hiver.

Dans notre société actuelle, où nous nous devons de critiquer, de rabaisser ou de vraiment chercher du négatif à dire, je me repasse l’entier de cet opus encore une fois. Face au lectorat, un chroniqueur qui est uniquement positif, ne perd-il pas un peu de crédibilité ? Las de me forcer à trouver quelque chose à redire, je me lève de mon canapé. A cet instant, sans crier gare, le point noir de cet album me saute aux yeux, comme une évidence. Au vu de la qualité de l’ensemble, il manque des titres supplémentaires. Simplement des titres supplémentaires.

Notes 4,5/5

 

Home

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.