Daily Rock_83

Rockeuses, Rockeurs,

Un édito est souvent l’occasion – bienvenue – de pousser un coup de gueule. C’est agréable à lire et ça l’est au moins autant à écrire. Mais rien de tout ça aujourd’hui.

Ces quelques lignes s’adressent à ces personnes qui nous inspirent, ces hommes et femmes qui participent indirectement à façonner notre perception de la vie en société. Grâce au Daily Rock, j’ai eu l’occasion de rencontrer et d’interviewer plusieurs de mes ‘idoles’.

On dit qu’il ne faut jamais rencontrer ses héros. C’est faux. Si on les aime, il y a une raison.

On est connectés d’une manière ou d’une autre. Je l’ai remarqué en interviewant Mike Tramp et Michael Monroe. Deux types pourtant apparemment relativement différents, mais qui ont pour point commun de ne pas faire de concessions sur leurs valeurs, de ne pas transiger sur l’essentiel et de vouer un amour inconditionnel au rock ‘n’ roll. Je me suis senti proche d’eux pendant quarante-cinq minutes, le temps de chaque interview. Je me suis aussi senti proche d’eux en faisant un test de personnalité à la con l’autre jour sur le web, parce que je ne fais pas de concessions non plus sur mes valeurs fondamentales. Et je me sens encore plus proche d’eux dorénavant lorsque j’écoute leur musique. Ils ont influencé ma personnalité et ma vision du monde. Évidemment, ils ne sont pas responsables de mon éducation ni de ce que je suis devenu. Il n’empêche que, sans eux (et d’autres, bien sûr), je ne serais sûrement pas tout à fait celui que je suis aujourd’hui. J’imagine que cette évolution est celle de beaucoup d’entre nous, fans de rock. Ce rock si futile et si essentiel à la fois qui, sans qu’on s’en rende compte, a vite fait de dépasser le simple ‘centre d’intérêt’ pour devenir une influence majeure dans nos vies. Alors, à tous ces artistes qui perpétuent l’esprit du rock depuis les années cinquante : merci. Le Daily Rock vous aime.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.