une1

Rockeuses, Rockeurs,

Voici comment s’achève l’année 2014. Une couverture qui rend hommage à un personnage qui a marqué non seulement le monde du cinéma, mais aussi celui de la musique. Dans la plus pure indifférence de la presse et des officiels helvétiques, Hans Ruedi Giger a quitté ce monde chaotique des vivants (dont il devait d’ailleurs grandement s’inspirer) pour aller embellir celui des morts, peut-être plus accueillant. Ou le hanter, c’est selon. Chez Daily Rock, on avait envie de lui redonner la place qu’il mérite pour avoir tant apporté à l’art, c’est-à-dire le devant de la scène. Il faut savoir parfois aussi se faire des cadeaux à soi-même.

Et sinon à part ça, quoi de neuf ? Pourquoi s’énerver sur un plug anal qui n’en est pas un ? Occupons-nous plutôt de choses futiles tels ceux qui œuvrent dans l’ombre pour nous faire oublier le misérabilisme ambiant et la dépression before and post Christmas comme à peu près toutes les salles romandes qui nous entourent, qui rendent leur intérieur confortable et, au vu de l’hiver apocalyptique qu’on nous annonce, mieux vaut avoir un endroit cosy (ou punk tant que le son est bon !) pour se réfugier et descendre quelques litrons de bière en toute insouciance. Comment bien passer l’hiver donc ? En jetant d’abord un oeil à la prog dont on vous indique ici quelques menus avant-goûts, histoire de vous appâter : en vrac, Protest The Hero, le metal prog qui poutre sa race, la soirée rétro Born Bad, (post) punk new wave, Sharon van Etten, douceur des States, Christine and the Queens, le petit volcan du moment, Meshuggah, metal extrême venu du froid, Sabaton, le heavy pur jus et même un petit Monster Magnet, rock’n roll groovy. On citera encore Digger Barnes, sorte de Chris Rea en beaucoup mieux. Ensuite, bon, il vous reste plus qu’à aller fouiller pour savoir où et quand ces joyeusetés auront lieu (on va pas vous mâcher tout le boulot non mais !).

Yours Truly

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.