cd_cheyenne.OK(BD)

Un tel nom sollicite immédiatement un imaginaire précis : grands espaces sauvages, rites indiens et spiritualité parfumée de tabac et autres substances psychotropes. Et c’est bien cela qui résonne dès les premières notes : un blues sombre et mystique, puissamment délivré par Rémi et John, respectivement cogneur de peaux et gratteux. Dayla, quant à elle, marque cette ambiance de sa voix, à mi-chemin entre la folie d’Alison Mosshart (Kills, Dead Weather) et le côté très blues d’Elin Larsson (Blues Pills). Avec des moments de grande intensité, l’album monte crescendo, les derniers morceaux se teintant d’une aura psychédélique enivrante : ‘Talisker’ s’achève même dans une sorte de messe chamanique. Magistral premier essai pour un groupe dont il faudra bien suivre le chemin.

 FICHE CD
‘Cheyenne’
Autoproduction

cheyennecheyenne.bandcamp.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.