Metz à La Poudrière – © Christian Ballard

Les musiques divergentes ont résonné durant 4 jours à Lausanne (Suisse) et dans le Nord Franche-Comté (France), du 26 au 29 avril, à l’occasion de la 9e édition du Festival Impetus. L’événement transfrontalier a réuni près de 1 500 personnes à travers 6 soirées de concerts, performances, installations et plus encore, proposées dans 9 lieux !


Le bilan artistique est réjouissant ; en parallèle d’une programmation spécifique en Suisse et en France, 3 groupes et 2 performances ont été proposés cette année de chaque côté de la frontière (High On Fire, Celeste, Tomaga, Yann Leguay et Laurent Berger), mettant en exergue la coopération culturelle transfrontalière initiée par le festival depuis presque dix ans.

Pour cette 9ème édition d’Impetus dans le Nord Franche-Comté, les organisateurs ont souhaité recentrer le propos sur les trois sites emblématiques de l’histoire du festival dans le territoire : Le Moloco (Pays de Montbéliard), La Poudrière (Belfort) et Le Catering Café Music (Héricourt). Trois lieux différents et trois soirées qui resteront dans les mémoires avec des lives d’une grande intensité : un concert explosif de Metz en ouverture du festival à Belfort, la sensation Zeal & Ardor pour l’une de ces toutes premières dates en France au Moloco, la puissance d’High On Fire, l’intensité du set de Celeste à Héricourt et le grand moment de partage entre parents et enfants pour le concert « Metal for Kids » avec Smash Hit Combo à la Poudrière. Le public habitué des scènes métal a pu découvrir de nombreuses performances sonores expérimentales lors des soirées. Un mélange des genres dont seul Impetus a le secret. On retiendra notamment l’incroyable montée en puissance de Laurent Berger avec ses deux cymbales, l’installation « chamanique » de Thomas Begin dans les studios du Moloco ou encore le ciné-concert psychédélique de Tomaga dans les arrière-salles du Catering Café Music à Héricourt.

High On Fire au Moloco – © Christian Ballard

La Poudrière de Belfort et le Moloco tiennent à remercier l’ensemble des partenaires du festival, les équipes salariées et bénévoles ayant travaillé intensément pour le succès de cette 9ème édition ainsi que l’ensemble des artistes accueillis.

Le festival transfrontalier des cultures divergentes sera de retour en 2019 pour une dixième édition des deux côtés de la frontière. Avec de belles surprises en prévision. Les dates de l’événement seront communiquées dans un second temps.

 

Yann Leguay au Catering Café Music – © Christian Ballard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.