Ce tout jeune festival s’apprête à vivre sa deuxième édition. Né et localisé sur les rives du lac de la Gruyère, l’endroit ne pouvait être mieux choisi. Malgré les fortes pluies qui ont baptisé la première année, les festivaliers, tout comme les organisateurs, ne s’étaient pas découragés et avaient fait de ce premier essai un succès ! Nous croisons les doigts pour cette année mais quoi qu’il en soit, la programmation annonce d’ores et déjà grand beau. Faisons ensemble un petit tout d’horizon de ce qui vous attend ; les festivités débuteront le vendredi avec une affiche panachée qui rafraichira toutes les soifs musicales. Les Fribourgeois de Reaptile surprendront par leur habilité à voyager entre metal, sluge et punk, Emerald en mettra plein la vue et les oreilles grâce à son heavy metal bourré de solos talentueux et, la gente féminine quant à elle s’imposera sans peine avec Nervosa ; trois Brésiliennes qui selon les organisateurs vont botter le cul du public grâce à leur metal bien torché, on se réjouit déjà ! Ce même soir, nous retrouverons un poids lourd du metal post-hardcore j’ai nommé Promethee ! Si ces artistes confirmés ont pu exporter leurs succès au-delà de nos vallées ce n’est pas par hasard ; leur style unique manié avec adresse et originalité se démarque par une touche mélodique se mariant magnifiquement à l’ensemble qui lui, évolue en osmose. Pour parfaire la mise en bouche Mesmerised a aussi répondu présent et enverra son metal trash qui met tout le monde d’accord depuis près de 20 ans. Avec une entrée pareille, vous imaginez bien que le plat de résistance qui vous sera servi le samedi ne laissera personne sur sa faim. À l’image du logo de l’Abyss, j’espère que vous avez une fringale de piranha car le menu est sacrément costaud ! On vous sert le punk garage des excellents Papaya Fuzz, le punk rock des Glânois de Cross Cheak, le stoner bullois de Darius, le rock hip-hop de Fensta, et du hardcore ‘in da face’ mijoté par Vale Tudo. Une petite pause s’impose mais c’est juste pour aller chercher une deux mousses et se rafraichir avant d’attaquer la suite, et quelle suite ! Les revoilà écumant les scènes et les salles pour combler le vide musical qu’ils avaient laissé en 2005 suite à leur séparation, j’ai désigné Nostromo ! Géants de la scène suisse depuis la fin des années 90, ce retour est une aubaine. Leur grincore n’a pas pris une ride et nous vous conseillons vivement de profiter de cette occasion pour les voir ou les revoir ! Dernière petite sélection de cette cuvée 2018, Broken Teeth ! Active depuis 2007 la bande de Manchester a signé en 2016 avec Nuclear Blast et s’est faite connaitre grâce à leur excellent premier ‘At Peace Amongst Chaos’ ; du hardcore ‘pan dans les dents’ ! Avec une telle programmation, l’Abyss Festival réalise un sacré joli coup de filet et se place dans le top dix des festivals romands 2018 !

www.abyssfestival.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.