Annoncé complet depuis plusieurs semaines, le retour aux Docks de Rodrigo Y Gabriela deux ans après leur dernier passage était plus qu’attendu.

La soirée a débuté par le concert de The Trouble Notes, un trio sympathique qui joue sa musique avec un entrain sans pareil et qui était manifestement très heureux de partager les planches avec la tête d’affiche. Les chansons sont toutes très dynamiques et le public était conquis dès les premières notes. Tant mieux car ce sympathique moment n’a duré que 30 minutes. Cela faisait un moment que je n’avais pas vu une première partie se faire autant applaudir.

Avec un peu de retard sur le planning, les deux prodiges de la guitare Rodrigo et Gabriela ont pris place assis sur une estrade au milieu de la scène. La salle pleine à craquer n’a alors plus décollé ses yeux de leurs doigts, bien aidée par les images captées par le Go Pro installées sur les manches des guitares. Quelle maîtrise et quelle vitesse d’exécution. Et le tout au service de la musique uniquement.  Pour tenir le coup, chacun prit la parole entre les morceaux, le temps de permettre à l’autre de se reposer un peu les doigts. Avant le concert, un barman me confiait qu’en arrivant, ils avaient demandé des bacs de glaçons pour y tremper leur bras.

Le moment le plus mémorable pour moi fût cette reprise intégrale du titre Echoes de Pink Floyd, écrit il y a bientôt 50 ans de cela et dont ils ont sublimé les mélodies. Même si David Gilmour est depuis bien longtemps guitare noire, 6ème dan, il pourrait apprendre deux trois trucs de Rodrigo et Gabriela. Quelle claque et quel bonheur de voir autant de monde apprécier un concert exclusivement à base de guitares.

www.docks.ch

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.