Quelques-uns ont eu un peu peur après la sortie du single Machine tiré de ce septième album. Il a été fait mention que le groupe avait perdu son étincelle liant ragga et metal dans une osmose parfaite, qu’il n’osait plus prendre de risques. Effectivement, les neufs titres restants de l’album ne sont pas une énorme claque, mais si on les prend à leur juste valeur ils sont bons. Ni plus, ni moins, ce qui est quand même regrettable en se rappelant des hymnes qu’ils nous avaient pondus par le passé. Concernant le changement, c’est l’artiste jouant ces titres jour après jour qui devrait encore pouvoir faire ses propres choix, que ce soit au plaisir ou déplaisir des auditeurs. Comme c’est au choix de l’auditeur d’apprécier ou de rester sur l’écoute des anciens albums.

www.skindred.net

Note : 2.5/5

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.