Depuis le coup de génie qu’a été ‘The Blackening’, Machine Head redescend la pente créative lentement mais sûrement. Certes on s’amuse bien en découvrant ce ‘Catharsis’: on est même très impressionné, tant la puissance du groupe fait toujours mouche. Mais on se rend aussi compte rapidement que ça tourne en rond: tout gras qu’ils soient, les riffs sont peu inspirés, et le chant plus rap qu’envolé. Ce n’est pourtant pas faute d’essayer: Rob Flynn est un monsieur clairement passionné, engagé et très énervé, et ce feu se ressent nettement, ce qui rend sa musique toujours au moins un peu efficace… Mais pas plus inspirée pour autant. Espérons qu’un nouveau miracle guette Machine Head au prochain tournant, en repaissons-nous de leurs lives dantesques en attendant ! [PH]

www.machinehead1.com

Note : 3/5