dead-letter-circus-aesthesis

Il se passe quoi, jeunes hommes? Il se passe quoi pour oser nous servir un album aussi pauvre et rempli de morceaux bouche-trous? Le groupe Australien qui nous a émerveillé avec deux albums percutants ‘This is the Warning’ et ‘The Catalyst Fire’ , avant de nous balancer un titre très hard-fm et dansant ‘While You Wait’, figurant sur ce troisième opus. On ne niera pas l’engoûment général, le combo ayant même profité de faire une mini-tournée dans leur pays natal afin de s’échauffer. Pourtant, une fois ce ‘Asthesis’ embrayé, une vague de torpeur nous envahit. A part les deux titres d’ouverture, tout le reste n’est qu’une suite de chansonnades introspectivess qui ne font pas mouche et qui sortent de nos oreilles comme ils sont venus. Dommage, on s’attendait à mieux, car on sait que Dead Letter Circus peut mieux faire. On est tristes, et on hésite même à garder cet opus dans notre audiothèque. Bref, pour se consoler, continuons à tourner en boucle les deux premiers skeuds susmentionnés et disons que ‘Aesthesis’ est une anesthésie à leur discographie.

http://deadlettercircus.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.