Pour ceux et celles qui ne connaîtraient pas Blonde Redhead, petit cours de rattrapage. Kazu Makino et les jumeaux Amedeo et Simone Pace sont new-yorkais et forment le trio Blonde Redhead (à la base, c’est un quatuor). Leur nom vient du morceau éponyme du groupe post-punk / no wave D.N.A.
Après des débuts bruitiste sur le label de Steve Shelley (batteur de Sonic Youth), Blonde Redhead s’ouvre, au fil de leurs neufs albums, à une exploration musicale riche d’influences. Elle passe du noise rock à la pop fiévreuse, aux expérimentations sonores avec des mélodies embuées de rêveries ; où gravite la voix ‘douce-amère’ de Kazu et celle quasi féminine d’Amedeo. Un univers sonore qui repose sur cette étrange alchimie (et surtout entre celle des trois membres du groupe) qui est empreinte de mélancolie et d’introspections. Un condensé de 20 piges de carrière et du meilleur de leur répertoire qu’ils vont vous distiller en concert, le 23 février prochain, aux Docks de Lausanne.

www.docks.ch

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.