Fausse alerte : le frontman de Rammstein ne souffre pas du COVID-19

Après un concert solo à Moscou au début de ce mois, Till Lindemann a commencé à souffrir de fortes fièvres. Il a été immédiatement hospitalisé.

Lors d’un premier test, il a été testé positif au coronavirus et s’est également fait diagnostiquer une pneumonie. Il a été transféré aux soins intensifs. Après un deuxième test, il s’avère qu’il ne s’agit pas du coronavirus mais que d’une pneumonie.

Aux dernières nouvelles, le chanteur semblerait montrer des signes de rétablissement.

Till Lindemann en pleine performance avec Rammstein
Related Posts