Wardruna – Kvitravn

Après avoir exploré les 3 aetir des 24 runes de l’ancien futhark avec la triologie ‘Runalod’, nombreux étaient ceux qui se demandaient comment ceux qui se sont fait connaître du grand public avec le générique de la série “Viking” allaient orienter la suite.

‘Kvitravn’, explique Einar, signifie ‘corbeau’, et tout ce que cet animal sous-entend dans le domaine de la mythologie nordique : l’ombre, l’animisme et la sagesse. L’album, continuité musicale de ‘Runalod’, parle des légendes d’animaux reliés aux cultures nordiques. Tirées de la mythologie ou des histoires que les anciens racontent le soir au coin du feu. ‘Gra’ parle de l’ancien lien entre le loup et l’homme, à la responsabilité de faire partie de la nature et de ne pas se considérer comme supérieur à elle. L’album entier fourni à l’esprit sans effort des images de paysages nordiques, de Fjords, de forêts de bouleau, d’aurores boréales et d’une nature envoûtante où l’homme vivait en symbiose avec les éléments, malgré les bourrasques de vent glacés et la neige. On ne comprend pas les mots, mais la magie de cette musique s’adresse à notre âme directement. Une autre chanson parle de Munin, l’un des deux corbeaux accompagnant Odin. Et quand le groupe de chanteurs traditionnels s’y met, accompagnés par les instruments traditionnels, c’est d’une intensité à couper le souffle peu importe le volume auquel on l’écoute. Mais qu’est ce que ça vient raviver au fond de nous ? Une étincelle de sauvage, de civilisations passées… le manque d’un mode vie plus authentique, plus animal justement ?

Un album qui parle de blanc, de noir, d’ombres et d’entre-deux, mais à l’intensité haute en couleur !

Note:5/5

www.wardruna.com

Related Posts