UrROCK FESTIVAL – Sarnen – 12 novembre 2022

Samedi, c’est le brouillard qui nous accueille comme pour nous plonger un peu plus dans une ambiance ténébreuse. Qui colle, ma foi, assez bien à la belle affiche de ce festival.

THE CRUEL INTENTIONS : Un hard-rock norvégien qui fait penser un peu aux Guns, même dégaine et style analogue pour faire passer un agréable moment rock’n’roll au public déjà nombreux ce samedi soir. Une belle attitude Rock, des grattes en avant et des chœurs efficaces pour des intentions pas si cruelles que ça !

FURY : le retour…pour la 4ième fois ! La belle équipe british, déjà présente au concert du vendredi, a visiblement du plaisir à revenir dans ce coin du vieux pays. Je les avais beaucoup aimés l’année passée, ce sera mon coup de cœur de celle-ci tant ce groupe est vivant et les deux sympathiques choristes amènent véritablement un plus, on dirait du métal rock’n’roll, c’est dire … L’émotion était aussi là car le chanteur a fait une véritable déclaration d’amour à l’UrROCK, le public le lui a bien rendu, beaucoup avaient une larme à l’œil, une jolie histoire d’amour est née ce soir… et le plaisir était partagé.

SKID ROW : Les voilà enfin, déjà annoncé après Nazareth à la fin de la dernière édition, les stars US sont là et bien là. Attitude Punk-Rock, les kids de New Jersey attaquent le concert dans une ambiance de feu. Leur nouveau chanteur est une vraie pile montée sur ressort, une boule d’énergie qui a une voix spectaculaire, les vieux briscards jouent sur leur expérience à merveille, de l’électrique à l’acoustique, et le jeune loup assure devant, une redécouverte de ce band, vu il y a cinq ans à Liverpool, un concert à nouveau génial qui a mis la banane à tout le monde pour cette fin de festival en beauté !

Un UrROCK 2022 très réussi, une équipe très sympathique toujours au top et une ambiance de feu !

Vive l’UrROCK 2023, le Daily Rock y sera, promis !

Texte : David Bétrisey

Photos : Jacques Apothéloz

Related Posts