TAROT METAL – Ce que l’avenir nous réserve

La sortie d’un tarot qui s’intitule le “Tarot Metal” ne serait-elle pas l’occasion d’utiliser ledit objet de divination pour voir ce que 2023 réserve à notre cher Daily Rock ? Certains courants du rock et du metal ayant toujours flirté avec l’occulte, cela semblait tout à fait approprié ! Le tarot tel que l’on le connaît aujourd’hui est le résultat de diverses créations mélangées et modifiées environs au cours des 6 derniers siècles. Si certains utilisent la version “jeu” du tarot, d’autres préfèrent son usage divinatoire ou comme outil de travail sur soi. Il en existe diverses sortes, dont les plus connus sont le Tarot de Marseille, le Tarot de Thot et le Rider Waite Smith. Il est aujourd’hui très fréquent que des artistes et auteurs s’inspirent de la structure de base du tarot pour le décliner dans un univers à part, comme ici, avec le metal.

Mais tout d’abord, quel bilan tirer de 2022 ? Les cartes tirées, James Hetfield et Le Metalleux, nous disent que 2022 aura marqué la fin d’un cycle (la période covid peut-être ?) qui a permis au journal de se sentir apaisé après cette période de troubles, voire de rêver en grand.

Ensuite, les cartes qui viennent nous parler de 2023 de façon générale (le CD, Black Metal, Micro) nous disent que le journal pourra faire de grandes avancées grâce à certains projets qu’il proposera et que le tout lui permettra une encore meilleure maîtrise de ses finances, à condition d’arriver à se montrer astucieux et de réparer certaines erreurs passées.

Le 1er trimestre (Le Synthé, La Basse, Le Vinyle) sera marqué justement par le développement de ces projets qui pourraient peser sur le staff en matière de pression, mais on se rassure : les nouveautés seront reçues avec enthousiasme et auront l’effet escompté !

Quant au 2ème trimestre (Monsters of rock 91, Roadburn), le staff sera plus relax, pourra se reposer un peu de tout le travail de début d’année et il est très probable qu’on retrouve plus de légèreté et de rêveries dans nos écrits.

Le 3ème trimestre (Kobi Farhi, Ihsahn, Les Groupies) nous réserve de bonnes nouvelles et beaucoup de fêtes entre potes (forcément, c’est la période des festivals !) et un regain de passion encore plus marqué pour notre belle passion de la musique.

Enfin, le dernier trimestre (Angela Gossow, Fin de festival), nous verra partir vers de nouveaux horizons pour oser prendre des décisions et changer ce qui ne nous convient plus. Quand quelque chose ne semble plus avoir de sens, pourquoi continuer à le faire ?

Les défis de 2023 pour le Daily Rock (Split Album, Tosin Abasi, Disquaire) se situent au niveau du travail d’équipe pour pouvoir construire nos projets sur de solides bases, mais aussi en gardant constamment à l’esprit l’enthousiasme et la capacité à s’émerveiller de tout surtout quand les incertitudes sont présentes pour nous permettre d’aller plus loin et de tenir bon dans toutes les situations.

Les principaux conseils pour cette année 2023 (Split Album, tablée de festival, Devin Townsend) seront de mettre l’accent sur la dynamique au sein du staff et le mot d’ordre sera la bonne humeur ! Mais surtout, si des opportunités se montrent, ce sera le moment de les saisir et de ne pas hésiter car toutes les chances seront de notre côté. Mais qui dit potentiel et opportunités ne veut pas dire travail prémâché : il s’agira de se donner à fond pour arriver à concrétiser ce potentiel ! [Sandra Lehmann]

Related Posts