Posthumanbigbang – Jungle Eyes

Czar Of Crickets

Après un hiatus, Posthumanbigbang retourne sur l’avant de la scène avec ce deuxième opus. La longueur de l’album nous annonce déjà la couleur : passé une heure, occurrence rare de nos jours où la plupart des albums tournent autour de 45 minutes (sans parler de grindcore !). On se prépare donc à une immersion dans le monde expérimental de Remo Häberli, l’homme derrière ce projet. On démarre avec une intro, ‘Cycles’, d’inspiration très orientale, rapidement mêlée à des riffs lourds. On retrouve une belle variation entre passages atmosphériques et progressions rapides. Très bon choix comme accroche ! Le deuxième titre, ‘Homebound II’, fait suite au 1er du titre sur l’opus précédent. Plus court, il est malheureusement moins marquant par sa composition. ‘Bury’ est à peu près dans le même cas de figure, comportant une outro très avant-gardiste semblant un peu hors-sujet, même s’il s’agit d’un projet expérimental. Vient ensuite ‘’Bitter Tears’, titre le plus long de cet opus. Le tempo laisse le temps à la détresse de s’installer dans notre cœur, le chant clair éthéré laisse place momentanément à des hurlements désespérés ; la chanson se termine par un passage au piano à pleurer. On passe ensuite à ‘Jungle Eyes’, dont le titre nous vend l’ambiance de l’intro avant qu’un riff puissant ne s’immisce et garde le rythme jusqu’au bout. Changement brutal d’ambiance pour ‘Theme’, transitionnant brutalement dans ‘Coals’, avec des sonorités plus électroniques. La fin de l’album reste sur des changements de tempo élevés, mais sans éléments très notables. Il est clair que l’expérimental est un terrain de jeu vaste, permettant beaucoup de libertés ; mais les titres n’ont pas de liens visibles entre eux, ce qui ne permet pas une immersion idéale. Mais comme on le dit si bien, les goûts et les couleurs… Alors faites la découverte !

Note : 3/5

https://posthumanbigbang.bandcamp.com/
Related Posts