PEACE IS JUST A BREAK – Le Nerf De La Guerre

Le retour en gloire de Peace Is Just A Break qui ont enfin arrêté leur “break” pour finir avec la paix ! Ils se sont présentés au Burning Virus Festival, organisé par des jeunes d’entre 16 et 18 ans. A cette occasion, le chanteur Oscar et son frère Jonas ont répondu à nos questions.

Les deux frères de PIJAB, ça fait combien de temps que vous n’avez pas joué en live ?

Jonas: Ça fait depuis mai 2019, donc 3 ans et 3 mois et c’est incroyable, ça fait énormément plaisir de jouer sur scène enfin, je crois que c’est le meilleur concert depuis 10 ans que PIJAB existe. Tout s’est bien passé, on est contents.

Est-ce qu’on peut dire que c’est un retour grandiose ?

Jonas: Oui c’est juste. Ça fait plaisir d’avoir eu un retour pareil.

Oscar: C’était vraiment incroyable, j’avais jamais vécu une émotion de ce genre, c’était la folie, tout le monde était réceptif, c’était une expérience inimaginable.

C’est sympa de voir que les gens ne vous connaissaient pas mais ils étaient tous fous dans votre concert. Est-ce que ça va aller de plus en plus grand dans votre carrière ?

Jonas: On espère, en fait on a toujours fait de petits concerts, on a fait une tournée assez petite aussi. Donc c’est surprenant d’avoir eu autant de monde dans ce concert et une ambiance pareille. C’est la première fois qu’on a eu un wall of death géant, un circle pit énorme, un public qui bouge comme ça c’est juste très gratifiant. Il y a eu des gens qui nous ont vu à l’époque et qui étaient là parce qu’ils ont eu envie de nous voir depuis le temps.

Oscar: Aussi il y a eu beaucoup de nouvelles têtes !

Jonas: On a vendu beaucoup de t-shirts, donc ça veut dire que c’était apprécié par la foule.

Oscar, tu es l’un des organisateurs du festival, pas trop stressant faire partie de l’organisation et aussi jouer avec ton groupe ?

Oscar: J’ai la chance qu’on est une bonne équipe dans l’organisation du Burning Virus, ils ont été compréhensifs et ont beaucoup travaillé pour que je puisse faire ce concert dans les meilleures conditions. Je suis énormément reconnaissant. J’ai senti beaucoup de pression ces derniers jours. On a dû monter le festival hier, et puis aussi t’as la pression de jouer dans le festival.

Et maintenant que le festival est fini, tu te sens comment ? 

Oscar: Je suis assez heureux, ça fait exactement une année qu’on a commencé à organiser ce festival et aujourd’hui c’est la deuxième édition qui se termine et je vois comment mon festival que j’ai créé avec mes amis, a pris une ampleur incroyable. Les résultats m’ont surpris.

Jonas, où tu vois PIJAB d’ici 5 ans ? Est-ce que les prochains concerts seront aussi gros que ce soir ?

Jonas: Dans 5 ans je crois que PIJAB sera encore plus connu, on aimerait bien devenir des rockstars comme tout le monde, mais on est plus réalistes que ça, pouvoir réussir à faire une tournée d’un mois, ce serait un but à atteindre.  Pour la deuxième question, je crois qu’on va avoir des bons concerts qui viennent bientôt. Comme anecdote, on a fait une fois 12 heures de route pour jouer en face d’une personne, donc on ne fera plus jamais aussi pire.

Et c’est quand la sortie du prochain PIJAB ?

Jonas: On sortira bientôt un prochain EP qui a une production de malade et on est en train de sortir pour chaque chanson un clip, il y a un clip qui va bientôt sortir, celui-ci sera sûrement notre meilleur, avec des effets spéciaux de haute gamme, on se réjouit énormément. On ne peut pas donner une date exacte pour la sortie du prochain clip mais peut-être dans un mois, un peu avant si tout va bien. On pense organiser au QWERTZ une soirée pour dévoiler le clip et que les gens puissent écouter L’EP. Et nous pensons faire aussi notre vernissage en novembre à La Bille de La Sarraz. Donc nous espérons avoir une belle soirée et partager avec tous les fans de PIJAB.

Et comment vous vous sentez d’avoir fait toute cette production, travaillant côte à côte entre frères ?

Jonas: Oscar a 12 ans de moins que moi. On a une grosse différence d’âge. Il a 18 ans, il est arrivé en PIJAB avant d’être majeur, donc c’est super sympa de pouvoir partager ce projet et monter sur scène ensemble, ça me rend heureux et je suis hyper fier de lui. Avoir un groupe avec mon frère c’est trop cool.

https://www.difymusic.com/peace-is-just-a-break

Related Posts