Nothing But Thieves – Moral Panic

Depuis quelques années, Nothing But Thieves font partie des artistes révélation dans le milieu du rock. En cette année particulière, ils tentent de défendre leur place avec ‘Moral Panic’, leur troisième album.

Et les Anglais démarrent en douceur avec ‘Before We Drift Away’, mais le titre prend vite en puissance. Des violons viennent s’ajouter aux guitares et donnent des airs de musique de film. Ensuite, les voleurs s’embarquent dans une ambiance qu’on pourrait qualifier d’estivale. On s’imagine sur un vélo, au bord de la plage, à pédaler à tout va après un summer drama quelconque. C’est avec ‘Individual’ que les choses deviennent plus intéressantes. Le titre détonne des précédents, ça part dans un bon délire qui flirte avec la folie. Mais leur âme de rockeurs se dévoile vraiment sur ‘Is Everybody Going Crazy’, bien groovy, qui peut même rappeler des sonorités de leurs compatriotes de Muse.

La suite de l’album se fait dans une sorte de calme malgré quelques guitares vrombissantes par-ci par-là. C’est vrai que Nothing But Thieves excellent dans l’art de créer des chansons calmes malgré un tempo rapide. Si l’on tient jusqu’à la fin, ils nous réveillent enfin avec ‘Unperson’ qui s’apparente assez bien à la folie de ‘Individual’.

En somme, Nothing But Thieves nous livrent un album sans surprise. Ils collent à leur style sans aller chercher beaucoup plus loin. ‘Moral Panic’ se laisse tout de même écouter sans vraiment coller aux oreilles, mais c’est bien certainement sur scène (qu’elle soit réelle ou virtuelle) que les Anglais devront montrer ce que cet album a dans le ventre.

Note : 3/5

www.nbthiev.es

Related Posts