Metal Assault Festival VII – Lausanne, 3 octobre 2020

ENFIN (!) depuis le début de la crise du Covid, un groupe de bénévoles très actifs sur la scène metal a organisé une soirée inoubliable ! L’association Music OnStage a fait honneur à son nom et l’équipe nous a préparé une soirée de metal extrême principalement axée black, pour cette 7ème édition du Metal Assault Festival, de retour à la salle de Grand-Vennes après un exode du côté de Montreux l’an passé.

Avant même l’arrivée du premier groupe, voir tous les metalleux prendre leur bière tous ensemble, c’était magique. Depuis le temps, ça nous manquait de voir ces cheveux longs (et non, je ne parle pas de filles).
Il est important de signaler que Music OnStage a fait un travail magnifique pour respecter toutes les mesures de protection anti-Covid. Le public a suivi scrupuleusement l’ensemble des règles mises en place et tout le monde a pu profiter des concerts en toute sécurité, j’en témoigne et leur tire à tous mon chapeau.

Passons à la musique…

Comme dit précédemment, nous étions dans une édition 99% BLACK METAL qui a commencé par le jeune groupe Duthaig, avec un concert de 30 minutes. Ne connaissant pas le groupe, je ne m’attendais à rien, et ce fut une belle surprise, j’en suis sorti très content. Leur pluie sonore sombre avec des atmosphères obscures et la surdose de riffs en diminué m’ont extrêmement déçu en bien. Je les félicite, si vous les voyez sur une affiche, je vous PRIE D’ALLER LES VOIR, c’est une obligation.

Après une petite pause alcool, le groupe Français Dux a commencé un concert qui, d’expérience, s’inscrit dans un style très classique du genre black. Une magnifique énergie, des musiciens respectables, qui ont fait passer à tous les personnes présentes un moment sombre. Une petite note spéciale pour le chanteur: il a une voix superbe…. BRAVO LES AMIS !

Suite à une (ou trois) bières, c’était le moment que j’attendais le plus: Morgarten. Le groupe neuchâtelois nous a donné un énorme concert avec un super mélange de black et de folk, des moments sombres, mélodieux, durs, extrêmes… Avec un grand moment inoubliable: on a pu voir le public chanter à l’unisson, une émotion qui donne de la force et aussi une envie (grave) de boire de l’hydromel jusqu’au lever du soleil. Ce concert reste pour moi l’un des meilleurs de cette 7e édition du Metal Assault. Merci de nous avoir fait voyager avec Morgarten.

À la suite d’une énième pause alcoolique, nous sommes rentrés voir Rorcal. Leur énergie est monstrueuse sur scène, leurs jeux de lumières et leur son, juste fabuleux… Leur nom est reconnu sur la scène locale, on les a vus plusieurs fois et toujours sans surprise, leur musique est très bien. En revanche, les années passant, il manque un soupçon de variété, on aurait presque envie de dire qu’ils sont un peu monotones par moment: c’est qu’on attend d’eux d’être davantage surpris. Restez avec cette énergie vous êtes géniaux !

Encore une binche et POUF, on arrive au dernier concert, un concert très différent des autres, un concert qui restera mémorable aux yeux du public présent, plus qu’un concert, une surprise: Virvum. Nom de Satan/Lucifer/Bélial, finir un fest “black merlot” avec ces génies ? c’était le meilleur des cadeaux. Un mélange entre post death metal avec une pointe de black, chaque chanson délicatement composée, chaque note détruisant les os et une énergie sublime : ils ont donné une fin majestueuse à la soirée la plus obscure de l’année. Toutes les chansons étaient très distinctes les unes des autres. Ce n’était sans doute pas au goût de tous, mais on a pu constater que le public est resté très attentif à leur son. Je vous invite fortement à découvrir ces Suisses-allemands super perfectionnistes, qui ont donné plus de 300 concerts après la sortie de leur premier (et unique) album. À coup sûr, nous entendrons de nouveau parler d’eux : un GRAND MERCI AUX MUSICIENS.

Merci encore à Music OnStage pour tous les efforts fournis. J’ai eu l’opportunité de discuter un peu avec la présidente du comité qui m’a humblement demandé de ne pas lui donner plus d’importance à elle qu’aux autres alors je dis à vous tous, merci, toute l’équipe, vous êtes absolument essentiels pour notre scène !!! VIVA LE METAL !!!

Texte : Juan-Pablo L’Huillier

Photos : Alex Pradervand (trois derniers groupes seulement)

Related Posts