FROM ASHES TO NEW – The Future

Tout juste 2 ans après un premier album classé parmi les surprises de l’année, le groupe ricain revient avec un second effort, celui de la confirmation ou non.
Jouant sur la corde du double chant rap / chant clair, les FATN avaient marqué les esprits par le potentiel tudesque de l’ensemble clairement paramètré pour les charts radios US. Chanson courte, refrain imparable, souvent assez facile. L’ensemble ne retirait pas la nouveauté ni la prise de risques, mais l’ensemble était frais et la production béton faisait son effet. Difficile donc de faire mieux.
C’est donc un exercice casse-gueule à souhait que s’apprête à tenter le groupe. D’autant que leur alter-ego sur le style, les Dangerkids se sont justement plantés sur l’album confirmation.
Comme sur “Day one”, avant même la sortie, la moitié de l’album tourne déjà sur Youtube. Le meilleur “Enemy”, broken” côtoie le single très (trop) évident “Crazy”. Comme on pouvait s’y attendre c’est ultra-produit. Mais là où la fraîcheur et l’envie d’en découdre embarquaient l’auditeur, ce “The Future” respire le conformisme. Policé, sous-contrôle permanent, difficile de s’enthousiasmer pour un titre, aussi bon soit-il. Là où les FATN lâchaient des riffs sur le premier, les coeurs prennent leur relais sur cette nouvelle galette.
La maison de disques a voulu préserver sa pépite quitte à la brider par une production aseptisée. Au final loin d’être un mauvais album, bien au contraire, ce “The Future” s’écoute puis s’oublie par manque d’aspérités. Dommage car le potentiel du groupe est indéniable de part sa qualité d’écriture (“My Name” ou “Enemy”).

Arnaud G.

https://www.fromashestonew.com
http://www.warnermusic.fr

Related Posts