Devin Townsend Project – Order Of Magnitude – Empath Live Vol.1

C’est au Roundhouse de Camden qu’a été immortalisé le pénultième concert de la tournée ‘Empath Live Vol. 1’.

C’est dans une ambiance hawaïenne que le claviériste du groupe Haken, Diego Teleida, prépare le cocktail du groupe. Chacun à leur tour, le guitariste Mike Kenneally, Markus Reuter, le batteur Morgan Agren, le bassiste Nathan Navarro, la guitariste et chanteuse Ché Aimee Dorval ainsi que les vocalistes Samantha et Anne Preis et Arabella Packford, entrent sur scène embarquant avec eux leur palmier. L’ambiance est à la cool, on est loin de l’image qu’on se fait de la scène metal et pourrait oublier que sont réunis des musiciens au talent incroyable. Et soudain, le maestro débarque et le groupe entame ‘Borderlands’ du dernier opus ‘Empath’. ‘I Desire a Good Life’ résonne comme un hymne à la bonne humeur. Une merveilleuse manière de motiver la salle et redonner le sourire à certains et certaines déçu.es par ce jour d’élections générales britanniques.

S’en suit alors plusieurs morceaux du dernier album, mais aussi un certain nombres de chansons de ‘Ki’, permettant aux musiciens se le laisser aller à des libertés d’interprétation et des moments de jam.

Arrive ‘Genesis’, probablement la composition la plus complexe du dernier album avec ses 230 transitions différentes. Et c’est à ce moment, que, si on enlève les chemises ananas, les tutus, les peluches de chatons et l’autodérision présente, on se rend compte du travail de titan et de la précision nécessaire que nécessite une pareille performance. Un véritable plaisir de voir l’interaction entre le public et Devin qui disait ne plus vouloir se mettre de barrière, et c’est mission accomplie. [Olivier Fardel]

www.devintowsend.com

Note : 4.5/5

Related Posts