Convulsif – Extinct

Chez Hummus Records, le label musical qui vous rassasie, voici du metal suisse barré entre doom, noise, et drone organiques. La batterie enragée et implacable de Maxime Hänsenberger vient compléter le quatuor avec Jamasp Jhabvala au violon (diabolique) et Christian Muller à la clarinette, à côté des sons électroniques bruitistes de Loïc Grobéty. Pas besoin d’être fan de free-jazz ou de post-rock intellectualisant pour savourer cette sombre pépite toute instrumentale, qui oscille entre des extrêmes avec justesse et précision. Ce travail d’orfèvre est sûrement dû aux réminiscences de leur tournée à Cuba en 2018, où le groupe s’est mis au défi de ne jamais jouer le même set deux fois. Enregistré et mixé dans le canton de Vaud au Blend Studio de Lutry et mixé au MyRoom Studio de Lausanne, ‘Extinct’ est un deuxième album féroce, captivant et travaillé qui réunit des extrêmes musicaux et se crée un espace propre. Il transportera très certainement autant les amateurs de musique expérimentale par sa force sombre et envoûtante (‘Buried Between One’) mais fera aussi la joie des fans de metal (doom ou speed) par ses rythmes séquencés et corrosifs (sur ‘The Axe Will Break’ et le bonus track ‘Torn From The Stone’). Difficile de nous en remettre, ‘Extinct’ est probablement l’un des meilleurs album venant de Mère Helvétie depuis un sacré moment. Jouissif. [Krisztina Kovacs]

Note : 5/5

www.convulsif.ch

Related Posts