Alestorm – Piña Colada de cristal

La date de sortie du sixième album d’Alestorm se rapproche. Tu es impatient et meurs d’envie de l’écouter ? Je peux déjà t’assurer que tu vas adorer. Pour l’occasion, nous avons eu la chance de pouvoir poser quelques questions à Mister Christopher Bowes.

Votre sixième album sortira en mai. Après l’écoute de celui-ci, j’ai l’impression que vous avez franchi un nouveau cap.

On est définitivement plus sur un son punk. Il y a plein de petits riffs à la pop-punk-rock fin 90 qui sonnent très The Offspring. Tous ces petits trucs comme les “wohooo” qui sonnent vraiment pop punk party mais qu’on transforme en sorte de parodie metal.

Pour l’écriture, j’ai un ami d’Australie, Mat, du groupe Troldhaugen (il joue aussi de la guitare dans mon groupe Christopher Bowes and His Plate of Beans) qui m’a aidé à écrire plusieurs chansons. Il a toujours des idées folles. On les transforme en chansons pour Alestorm. Nous avons incorporé beaucoup de choses dans cet album que nous n’avions encore jamais expérimenté auparavant.

Comme le morceau “Tortuga”, si différent et imprévisible. D’où vous est venu cette idée d’ajouter tous ces différents types de sons?

Mat m’a envoyé cette démo qu’il a écrit il y a des années avec cet espèce de rap. J’ai pris ça comme une sorte de challenge. J’y ai ajouté tous ces petits trucs à la Alestorm comme ces parties de choeurs, l’orchestre, les guitares et évidemment des paroles à propos de choses de pirates. D’habitude, avec les chansons d’Alestorm, c’est vraiment direct avec la batterie, la basse, la guitare, le chant, le violon, etc. Mais avec celle-la, c’était vraiment marrant de se poser en studio avec toutes ces différentes idées et de se dire “faisons ci, ajoutons ça, essayons ces sortes de sons bizarres pour la voix”. C’est super cool d’avoir ce rap fait par le Captain Yarrface du groupe Rumahoy (qui est aussi un groupe de pirate metal).

Vous avez un tas de magnifique guests. Sont-ils principalement des connaissances?

C’est un mélange entre les deux. Dans tous nos albums nous avons des guests pour le violon, les cuivres et les instruments folk, etc. En général, nous avons besoin des ces instruments mais on n’en joue pas car c’est parfaitement inutile pour un metalleux. Notre producteur connaît tout le monde en Allemagne ! Un jour, il nous a dit : ”J’ai cette violoniste, Ally, qui joue dans le groupe Subway to Sally (ils sont vraiment cool), elle est incroyable !” On lui envoyait des bandes sons pour qu’elle aie une idée de l’album et elle nous les renvoyait une heure plus tard enregistrés professionnellement. C’était bluffant.

On a aussi le chanteur de Finntroll, Mathias Vreth. On a partagé une affiche de festival l’année passée, on a tous finis complètement bourré après le concert et j’ai dit : ”Hey ! Tu veux chanter sur notre album ?!” – et il a dit oui !

Pour le reste, j’ai simplement envoyé des mails en disant : ”Hey ! Est-ce-que tu veux jouer sur notre album ?” Ils ont répondu “Yup” et c’est comme ça qu’on a eu cette fille, Patty Gurdy, qui fait du hurdy gurdy. Cet instru sonne vraiment bien et authentique. Elle prête aussi sa voix dans “Zombies Ate My Pirate Ship” avec toutes ces harmonies.

Allez-vous jeter des noix de coco en cristal sur la foule à la fin des concerts?

[rire] On a dû abandonner le fait de balancer des trucs sur la foule. On a eu jeté un canard. Mais on ne peut plus le faire car le nouveau pèse dans les 50 kilo. Donc si on le lance en l’air, il y a de fortes chances de tuer quelqu’un à l’atterrissage.

Pour toi quel est le meilleur alcool pour écrire de la musique ?

J’adore les cocktails ! Tout spécialement ceux oranges, roses, qui changent de couleurs, avec une tranche d’ananas, des cerises, une grande paille… Plus c’est stupide meilleur c’est. Si tu prends une bière ça te rends triste. Je pense qu’il faut une boisson joyeuse pour avoir ces inspirations. Tout le monde me dit : ”Oh non tu devrais boire des bières !” Non mec, ne buvez pas des bières, prenez des cocktails.

As tu des conseils pour des jeunes marins qui voudraient devenir pirates ?

Tu ne devrais pas vraiment en devenir un. A vrai dire, en ce moment ce n’est pas une si mauvaise idée avec cette quarantaine et nul part où travailler.

Donc trouve un navire, munis-toi d’un masque, lave-toi bien les mains et lance-toi !

Penses tu qu’il est plus difficiles de durer longtemps avec un groupe humoristique ?

Non, je pense que c’est au contraire plus simple, c’est pas comme si on racontait des blagues, mais plutôt des situations amusantes, ce qui est plus facile à faire. Ce qui est cool dans le fait qu’on a pas besoin de prendre ça trop au sérieux c’est qu’au niveau mental ça nous fait du bien.

On voit un tas de groupe s’imposer de toujours garder une image hyper sérieuse, diabolique, vraiment metal… Je me dis que garder cette apparence tout le temps ça doit finir par te peser. Au final, on est juste nous-mêmes, à raconter des blagues, s’amuser, on a pas besoin de faire semblant. On fait ce qu’on aime sans avoir de pression de faire attention d’être plus metal ou plus ceci.

FICHE CD
Nom de l’album : Curse of the Crystal Coconut
Label : Napalm
Note : 45/5

www.alestorm.com

Related Posts