Alchemists – Rencontre avec un groupe prometteur !

Formé en 2018, Alchemists est un groupe lausannois de prog metal / djent. Le quatuor sort son premier album « Chapter One : Love » le 27 mars prochain via Tenacity Music. Nous leur avons posé quelques questions pour l’occasion.

  • Comment est né le projet Alchemists ?

Cela faisait un moment que Julen (Chant, ex-Buried Skies) et Marc (Guitare, ex-Make Me A Donut) voulaient faire un projet ensemble et début 2018 ils ont enfin l’occasion de collaborer et ont démarré une série de démos pour préparer un album. Ils ont cherché des membres et c’est ainsi que Yoann (Basse, Path Of Desolation) s’est greffé au projet et a apporté sa patte dans la composition. Puis Romain nous a rejoint à la batterie pour compléter le line-up, rejoindre la production de l’album et faire des premiers lives. La création de l’album a pris plus d’un an de travail et Thomas a remplacé Romain, parti pour se consacrer à d’autres projets.

  • Votre première scène était le festival Metal Retaliation le 11 mai 2019. Comment s’est déroulé cet event et comment cela vous a motivé pour la suite ? 

C’était stressant. C’était comme une nouvelle première fois malgré toute l’expérience passée dans nos projets respectifs et beaucoup de gens attendaient de voir ce que cela donnait. On remercie énormément Music On Stage pour l’opportunité de faire notre premier concert dans un beau line-up. C’était grisant et cela nous a donné l’envie de continuer.

  • A peine deux ans après votre formation vous sortez déjà votre premier album. Quelles ont été vos inspirations?  

Deux ans ça semble rapide mais on a tout de suite commencé dans l’optique de faire un album alors on a tout de suite posé les concepts et contacté les personnes avec qui on souhaitait collaborer. On voulait faire un son qui se rapprochait beaucoup de ce qu’on aimait, Architects et Periphery en tête de liste mais avec l’arrivée de Yoann on a diversifié les horizons pour ajouter plus de progressif.

  • En écoutant votre premier Opus on croit délirer quand on tombe sur « Venus On Fyre ». Qu’est ce qui vous as donné l’envie de faire ce morceau ? Comment vous l’avez incorporé au reste de l’album ? 

Yoann produit aussi des morceaux electros de qualité et on aimait bien cette interlude qui surprend mais qui apaise un album déjà bien énervé.

  • « Chapter One : Love » est composé de 8 morceaux dont deux avec featuring. Comment en êtes vous venu à ces collaborations ?

Randy (Voice Of Ruin) est un ami de longue date et aussi le manager du label qui nous a signé. Son timbre de voix très particulier et typique convenait parfaitement à un passage alors on lui a demandé si il voulait participer et il a accepté avec plaisir. Pour Philippe (Kadinja), c’était vers la fin de l’enregistrement de l’album. Nous n’étions pas satisfait d’un de nos passage et notre producteur Martin Gronnier a proposé de collaborer avec Philippe qu’il connaissait bien. Nous sommes des fans de Kadinja et nous connaissions un peu les membres. Il a envoyé une démo qui était une tuerie et on a dit oui immédiatement.

  • Maintenant que la sortie d’album est proche, quel est votre prochain but à atteindre?

Faire des lives et on se penche déjà sur le chapitre deux

  • Vous vous voyez où dans 10 ans ?

Bonne question, on se concentre déjà sur le futur proche. On verra ce qui se passera. On espère prendre toujours autant de plaisir à faire de la musique. 

  • Un petit mot pour vos fans et nos lecteurs ?

Express your love!

Related Posts