77 Bombay Street + Maryne – Les Docks, Lausanne – 7 octobre 2021

Après six ans d’absence, 77 Bombay Street sont de retour sur les planches. Ils étaient de passage aux Docks de Lausanne le 7 octobre dernier pour retrouver leur public et offrir un avant-goût de leur nouvel album.

Après six ans d’absence, 77 Bombay Street sont de retour sur les planches. Ils étaient de passage aux Docks de Lausanne le 7 octobre dernier pour retrouver leur public et offrir un avant-goût de leur nouvel album.


Premier constat une fois dans la salle : le public a répondu à l’appel en nombre. Après des mois de fermeture, ça fait plaisir de voir ce parterre rempli de fans. Avant même les premières notes, l’ambiance est déjà plus que chaleureuse.

Une artiste accomplie

S’il y en a bien une à qui le confinement a profité, c’est bien Maryne. A-t-elle profité de cette période pour travailler d’arrache-pied ? Est-ce la maturité ? Ou simplement la magie de la musique ? En tout cas, la progression est évidente, que ce soit dans sa prestance ou dans sa voix. La dernière fois qu’elle chantait sur la scène des Docks, elle se présentait sous le nom de Submaryne et faisait encore ses preuves. Plus de deux ans après, Maryne s’est emparée de cette scène, déterminée, même si elle n’était « que » la première partie. Les preuves ne sont plus à faire, elle a toute la légitimité d’être là.

Retour plus que réussi

S’ils n’avaient pas vraiment quitté les ondes des radios suisses, 77 Bombay Street avaient manqué à la scène helvétique. C’est donc un public en délire que les grisons ont découvert en montant sur la scène des Docks. Et les quatre frangins n’ont pas bougé : leurs traditionnels costumes et leur bonne humeur sont toujours là, tout comme la qualité du show. Les tubes s’enchaînent les uns après les autres et le public est de plus en plus chaud. Quelques nouveaux titres se glissent par-ci par-là, et ils semblent plutôt bien accueillis. En plus, le groupe tient la foule comme un chef d’orchestre tient ses musiciens. Au point qu’il se permet même de faire quelques morceaux en acoustique, sans aucun micro, avec une salle silencieuse comme on l’entend rarement aux Docks. Si on devait faire un top 5 des meilleures choses qui aient pu arriver au monde de la musique dans cette période compliquée, le retour de 77 Bombay Street en ferait partie sans hésitation.

Related Posts