zic_zlang.zlut.02.OK(BD)

Rencontre avec le duo suisse atypique.

Zlang Zlut c’est qui ? Et ça veut dire quoi ?

Fran : C’est Bean au violoncelle, il joue aussi une pédale branchée là-dessus ce qui donne des sons de basse. En fait, il remplace la contrebasse ou la guitare basse. Et moi-même, je joue de la batterie et je chante.

Bean : ça veut dire : trop fort, trop long ou trop long trop fort comme tu veux !

Ok, parlons un peu musique. Zlang Zlut sort son premier EP ‘Take a Bow’ en autoprod en 2011. Quel regard vous portez sur votre premier effort ?

Fran : Je trouve que c’était vraiment un début. Il y a beaucoup de faiblesses dans la production surtout. On était jeunes par rapport à notre expérience de composition, on a effectivement beaucoup joué de musique, mais rarement composé jusqu’à ce point-là. Et l’album qu’on a fait après est un grand pas en avant. On n’a pas honte de cet EP, mais c’était un début.

Comment s’est passé le processus de composition pour votre deuxième album, car j’ai pu voir que vous aviez pas mal de groupes en parallèle. Quand trouvez-vous le temps de créer ?

Bean : On a commencé à improviser. On a enregistré toutes les répétitions et monté les structures et ça s’est construit petit à petit.

Fran : Pour répondre à ta question, ben il faut prendre le temps et c’est tout.

Changement de pochette : la première vous représentait, là, vous avez réorienté le graphisme. De qui est la pochette et quel est son message parce qu’elle n’a pas l’air en forme, la petite dame ?

Fran : Le graphiste c’est Lukas Moesch, un ami à moi. J’aime beaucoup ce qu’il fait. Il nous a proposé différents projets, différentes variations pour la pochette, et on ne voulait pas tellement une couv’ typiquement metal. Le message est clair : la dame a un mal de tête car c’est trop fort ! (rire général)

 

FICHE CD
‘Zlang Zlut’
Czar Of Crickets

www.zlangzlut.com

[Fred Gallotte]