Review : Mélanie Follonier
Photos : Redbabi Photography

Parfois, ça vaut la peine de changer ses habitudes. En début de semaine, nous étions coincés dans la circulation en direction de Zürich pour un autre concert, et cette fois-ci nous nous sommes avisés de prendre le train. Plus court, mais plus cher en définitive. Cela nous a pourtant permis d’arriver bien en avance dans la salle pratiquement vide du Dynamo à Zürich, nous permettant de se poser et de pouvoir assister à la première partie dès le début. Schammasch s’avance, et nous propose du death / black metal avant-gardiste. Le public hoche la tête, happé dans le tourbillon d’instruments et la dualité des deux voix se remplaçant ou se complétant. Leur show est simple, tirant sur le mystique tout en simplicité et efficacité. On se rappellera du vol de baguette du batteur, résultant en un son de tom quelque peu faiblard sur la pauvre victime.

Viennent ensuite Zeal & Ardor, comme à leur habitude avec une intro musicale à vous secouer l’ossature. La salle est à présent bondée, aucun billet n’ayant pu être remis à l’entrée, et le public est à fond dès le début. Leur light show accentue encore la puissance de leur musique, et chaque membre nous démontre son talent. Le temps passe incroyablement vite, et on se retrouve, abasourdi, déjà à l’encore. Trois titres, et les musiciens se retirent de scène et sortent pour le backstage. Un concert de Zeal & Ardor, ça a le même effet qu’une gifle quand on est gamin ; on en prend plein la figure, mais on l’a bien mérité.

www.dynamo.ch

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.