cd_yellow.teeth.OK(BD)

Et si finalement la ‘suissitude’ c’était ça ? Être originaire de Sion, porter un patronyme italien genre Tiziano Zandonella, se rebaptiser ‘Yellow Teeth’ et s’adonner avec un savoir-faire tout à fait helvétique à du folk bluesy américain pour enfin débarquer avec un album original et parfaitement bien ficelé. La sauce prend du premier coup, ‘Nigth Bird’ se laisse écouter d’une seule traite, avec un goût de reviens-y ‘épatifiant’. Surtout si l’on tient compte de l’âge de l’intéressé, car enfin qui écoute encore Dylan aujourd’hui à part un foutu nostalgique (Bukowskien à ce qu’il parait)? YT démontre avec ce premier album un talent certain, tant pour ses compos dont la simplicité et la légèreté ne sont qu’apparence, que pour ses textes raffinés et son goût prononcé pour la gratte et l’harmonica.

 FICHE CD
‘Nigth Bird’
Vitesse Records

yellowteethmusic.com

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.