Ayant commencé la musique à quinze ans avec sa sœur jumelle, on pourrait dire de Waxahatchee qu’elle n’est pas une bleue, ayant tourné avant même sa majorité et faisant de l’emblème DIY sa marque de fabrique.

Quatrième album pour la plus célèbre des inconnu(e)s. L’Américaine sort un ‘Out in the Storm’ de toute beauté, avec sa voix plus addictive que jamais, en balançant des paroles pertinentes sur un quotidien d’une adulte au cœur reconstruit. Son album précédent, ‘Ivy Trip’, émergeait après une amère rupture et présentait quelques rayons de soleil à travers les nuages. Ici, c’est un opus plus lumineux et optimiste, à l’image de ‘Silver’, un morceau avec une rythmique soutenue et la voix de Katie Clutchfield n’hésitant pas à s’émanciper, dévoilant toute l’étendue de sa palette vocale. Un album qu’il est bon d’écouter dès le matin pour activer des chakras plus efficaces qu’une heure de Headspace. Mention spéciale pour ‘Hear you’, qui offre une basse fuzzy à souhait, forçant la nuque à se décoincer, et dont certains relents font penser à Alanis Morissette, qui aurait préféré le whisky au thé citron. Un album qui fait du bien par tous les temps, même en pleine tempête. [LN]

www.waxahatcheemusic.com

Note 4/5

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.