Pour ceux qui n’auraient pas suivi, Wardruna est ce projet de folk qui ambitionne de recréer la musique médiévale des peuples scandinaves. Si la tâche est réussie, on laissera aux historiens et aux anthropologues le soin d’en juger, parce qu’en fait si la presse rock accorde autant d’attention à Wardruna, c’est à cause de ses liens avec Gorgoroth. À la formation de Wardruna en 2003, on trouvait ainsi deux membres du célèbre groupe de black metal : Ghaal, l’ancien chanteur, et Einar Selvik, qui en était alors le batteur. Cette proximité faisait probablement de Wardruna le plus sombre des groupes folk traditionnels. Limite, on osait pas se jouer le cd dans le noir. Malheureusement pour les puristes, la musique de Wardruna a depuis été démocratisée par la contribution de Selvik à la bande-son de la série ‘Vikings’ et amputée du sex-appeal du Satan incarné qu’était Ghaal. A-t-elle encore de la pertinence pour les hardos ? Pas sûr. Faut dire qu’on est nombreux à s’en cogner de l’historicité de la poésie norroise mise en avant au travers de ces compositions folk en somme vachement gentillettes. Le titre ‘Sonatorrek’ 15 minutes de vieux norrois a cappella vaguement chanté – frise le foutage de gueule pour ceux qui ne le parleraient pas couramment. En outre, le départ de Ghaal semble avoir définitivement signé un virage vers la lumière pour le combo. Aussi, si vous n’êtes pas des grands malades de culture scandinave – et on sait qu’il y en a parmi nos lecteurs – on se contentera de vous recommander ce disque pour le passer en musique de fond durant vos soirées jeux de rôles. Un destin que peu de musiciens souhaiteraient à leur dernier album… [Louis Rossier]

www.wardruna.com

Note : 1,5/5

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.