L’Islande semble avoir la cote en ce qui concerne les talentueux groupes émergents. Vök nous sert un premier album tout en anglais, afin de briser les barrières de la langue et toucher un public plus large. Ce ‘Figure’ est parsemé d’electro rêveuse qui ne prend qu’à la deuxième ou troisième écoute, pour une playlist assez sombre digne d’un film d’auteur. Une palette d’émotion assez large rend cet album intéressant à écouter, résultat de trois ans d’efforts pour un groupe qui pourrait bien tirer son épingle du jeu.

www.vok.is

Note : 3/5