preview_up.in.smoke_TheMelvins

On vous en avait parlé au début de cet été, on vous avait mis l’eau à la bouche en annonçant quelques têtes d’affiche par-ci par-là, et voilà de quoi enfin satisfaire vos oreilles et vos petits yeux avides de volutes de fumées et de cheveux bouclés qui chavirent en rythme. En seulement quatre éditions, le festival a déjà ses titres de noblesse auprès des connaisseurs de toute l’Europe. BOOM! Voilà à peu près le son qu’a du faire la programmation du Up In Smoke festival à sa sortie. Le festival le plus stoner de Suisse est de retour avec une affiche des plus apocalyptique qui ferait trembler les Mayas!

My Sleeping Karma, groupe allemand de stoner psyché qui vient de sortir son cinquième album aux riffs ensorcelants accompagnera The Melvins, pilier du ‘fuck you rock’ avec la classe intergalactique qui a fait baver d’envie un certain Kurt Cobain jusqu’à sa mort, ou encore Karma To Burn avec leur stoner qui vous décolle l’oreille interne pour s’en servir de filtre à bédo, que l’on fumera gaiment avec des rythmes de sagouins qui nous remuera les tripes.

Tous tiennent cette année le haut de l’affiche! Encore une fois ça va masser sévère et la programmation reste étoffée et nous offre du stoner d’ici et de là-bas avec des groupes en provenance directe des USA (tels Karma To Burn cités un peu plus haut) d’Ukraine (Stoned Jesus, qui remporte le Daily Rock Award du nom de groupe stoner le plus cool du monde) et de France (Space Fisters, qui auraient aussi bien pu concourir à l’Award cité précédemment). En plus d’être doté d’une scène exclusivement stoner mais néanmoins variée qui prendra racine dans la salle-même du Z7, le festival aura pour la deuxième année une scène sous tente avec une programmation un poil plus éclectique. Quoi de mieux pour satisfaire à la fois les amoureux de la bonne acoustique de la mythique salle bâloise et les amants des scènes en extérieur qui nous rappellent si bien les lettres de noblesses d’un véritable festival! Sans oublier que le camping indoor est toujours d’actualité puisque le sol de la salle accueillera à nouveau ces chers stonerheads aguerris pour permettre aux plus téméraires d’entre-eux de passer et la nuit au sec et mieux reprendre les hostilités le lendemain avec petit-déjeuner à la clé. En gros, si t’es motivée, prends ton matelas gonflable et ton sac de couchage, et tu attends que le staff ait nettoyé le rock, la bière et la sueur avant de te poser dans le Z7 pour t’envoler vers Morphée! Tout ça, gratos, et bien évidemment, du café et du manger pour pas cher aux aurores, avant de rempiler les décibels le samedi. Si c’est pas de l’accueil de luxe ça!

L’Up In Smoke c’est aussi et avant tout une ambiance très amicale : que des fans d’un style de musique bien particulier réunis pendant un week-end pour savourer le meilleur de la scène actuelle.

‘Quoi de plus?’ me direz vous, petits impatients, je vous répondrai alors Jex Toth, Valient Thorr, Black Rainbow et Monolord, tous ça pour vos adorables tympans. On rajoutera également nos petits chouchous BLOODNSTUFF, qu’on a découvert il y a un peu moins d’une année en première partie de Fu Manchu, et qui nous avaient laissés scotchés! Mais il reste encore bien d’autres à découvrir, et les organisateurs Sound Of Liberation ont été bien sympas et nous proposent une playlist des groupes participants à ce cinquième anniversaire. Rendez-vous sur le site de l’évènement pour une mise en bouche en musique!

Alors ami(e)s amoureux du stoner décortiqué sous toutes ses coutures, prenez d’ores et déjà vos billets pour ce festival qui s’annonce des plus magiques! Le hard et la bière vont couler à flot le temps d’un week-end, et ça se passera le 2 et 3 octobre au Z7 de Bâle. Ah, on garde ça entre nous, mais le prix du billet pour le week-end est de 66.66€ camping inclus. Si ça c’est pas tout ce dont on avait rêvé pour commencer un mois d’octobre bien gras comme on les aime.

www.upinsmoke.de

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.