Au Nom de la Rage Tour !

L’Usine était blindée de spectateurs dont l’âge moyen gravitait autour des 50 balais bien sonnés, qui avaient probablement tous connus les débuts de Post Tenebras Rock ou les débuts du groupe Trust ! Tous ces nostalgiques du bon gros hard rock à la française n’ont probablement pas été décus du show énérgique du groupe, mené toujours par Nono Krief et Bernie Bonvoisin. « Au nom de la Rage », une tournée qui porte bien son son, car on la sent toujours là, cette rage de la fin des années 70, la rage contre les inégalités sociales et contre un monde politique toujours aussi pourri, qui transparaît dans les vieilles chansons, comme dans les nouvelles.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.