Vous nous connaissez, depuis le temps, au Daily Rock on a des goûts bien variés et surtout bien prononcés. Histoire de ne pas faire un top général disparâte, voici ce que la crème de la crème des rédacteurs vous a concocté.

Post/prog

par Fantin Reichler

1. Cult of Luna & Julie Christmas – ‘Mariner’
L’étrange collaboration entre ce groupe de post-hardcore et une chanteuse qu’on dirait sortie du néant a donné lieu à un monument du genre. Avec son ambiance très travaillée et des compos en béton armé, ‘Mariner’ est l’album le plus solide du catalogue des Suédois.

2. Haken – ‘Affinity’
Si Dream Theater faisait encore de la bonne musique, il y aurait beaucoup de chance pour que ça ressemble à Haken, et ça serait sans doute en moins inspiré. Amies et amis du prog metal, si ce n’est pas déjà fait, détournez-vous des anciennes idoles, essuyez vos larmes et contemplez les nouveaux maîtres du genre.

3. Long Distance Calling – ‘TRIPS’
Alors qu’il s’inscrit dans un genre défini par une complexité certaine, ce nouvel album est une brillante illustration de l’adage ‘less is more’. On a ici affaire à l’un des meilleurs albums du groupe, sur lequel toute personne un tant soit peu fan de heavy devrait se pencher.

L’attente de 2017
Pain of Salvation – ‘In the Passing Light of Day’
La promesse d’un retour aux sources très attendu, avec en prime le son chaud acquis depuis les derniers albums.


Noise / grunge

par Laure Noverraz

1.Yak – ‘Alas Salvation’
Venu de nulle part, ce trio part sur les chapeaux de roues avec ‘Alas Salvation’, un concentré d’énergie brute digne d’un garage (certes un peu propret) des nineties. Miam!

2. Suuns – ‘Suuns’
Bien. Brut, Bruyant.

3. Deap Vally – ‘Femejism’
Le duo est de retour et c’est un CD qui tourne en boucle : ‘Femejism’ est rempli d’hymnes et de paroles acérées. Un bon résumé du mouvement féministe actuel, sans prétention.

L’attente de 2017
La reconnaissance mondiale pour Black Honey : imaginez Garbage devant faire la BO d’un Tarantino…


Stoner

par Christian Hamm

1. Mantar – ‘Ode To The Flame’
Cette sortie qui envoie du très lourd pourrait truster les premières places des catégories crust, doom, stoner, heavy-rock et bien d’autres encore ; un deuxième album énormissime pour le duo germain.

2. Greenleaf – ‘Rise Above The Meadow’
La nouvelle composition du quatuor scandinave est bourrée d’un talent hors du commun ; elle nous a balancé un joyau en début d’année qui demeurera une des références du stoner européen avec des compos ayant rapidement rejoint le statut d’hymnes.

3. Monkey 3 – ‘Astra Symmetry’
Ces Vaudois qui ont pris des risques avec un enregistrement oldschool en prise direct ainsi qu’en osant prendre le sentier de l’innovation dont le chant par eux-mêmes : du jamais vu pour un résultat à la fois céleste et envoûtant.

L’attente de 2017
John Garcia – ‘The Coyote Who Spoke In Tongues’
La légende m’a transcendé avec sa tournée acoustique incluant du Kyuss et merde : il y a du Kyuss au sommaire de cet album intimiste !


Punk rock

par Gilles Simon

1. The Fags – ‘Let’s Go to Bed I Wanna Fuck Your Ass’
Ces mecs pondent des textes basiques (souvent en-dessous de la ceinture) qu’ils accompagnent de la panoplie complète des riffs des Ramones. Difficile de crier au génie, sur le papier. Et pourtant… Ça s’avère être très marrant, super mélodique et au final totalement jouissif !

2. The Baboon Show – ‘The World is Bigger Than You’
Ici aussi, la mélodie est reine. Mais la rage n’est jamais loin. Cet album réussit le parfait équilibre entre tension et détente. Entre punk et pop, en fait. The Baboon Show est sûrement l’un des meilleurs groupes dont vous n’aviez jamais entendu parler. Jusqu’à maintenant.

3. Sulo – ‘Punk Rock Stories and Tabloid Tales’
Sur cet album, Sören ‘Sulo’ Karlsson met en musique des poèmes du ‘Punk Poet’, Garry Johnson. Des titres imparables (comme toujours avec Sulo) au service de diatribes acerbes mais sensibles : une main de fer dans un gant de velours, capable de cogner mais aussi de caresser.

L’attente 2017
Un nouvel album de Social Distortion (ou, au moins, de Mike Ness ou de Jonny Two Bags), bordel !


Hard-Rock

par Gilles Simon

1. Ricky Warwick – ‘When Patsy Cline Was Crazy (And Guy Mitchell sang The Blues) / Hearts On Trees‘
Double album, double réussite.
Libéré du ‘carcan’ Thin Lizzy/Black Star Riders, Ricky Warwick s’éclate en électrique avec la variété qu’on pouvait trouver chez The Almighty et en acoustique avec un dépouillement rare.

2. Shakra – ‘High Noon’
À
voir le groupe enchaîner les albums excellents à un rythme effréné, on pourrait croire que c’est facile. Et peut-être que ça l’est pour eux, après tout… Shakra ne cherche jamais à réinventer la roue du hard rock. Juste à la faire tourner à plein régime. Et c’est réussi.

3. Ted Poley – ‘Beyond The Fade’
Le chanteur de Danger Danger délivre ici un album solo de toute beauté. De l’AOR délicat, gorgé de synthés mais sans être trop racoleur pour autant. Le genre d’albums qu’on a envie d’écouter à plein volume la nuit en voiture. Et bon sang, quelle voix unique…

L’attente 2017

Le nouvel album d’Europe. Car le groupe a encore et toujours la capacité de pondre des tubes imparables, quand il le veut.


Folk

par Frédéric Saenger

1. Kevin Morby Singing saw’
Il faut oser en 2016 commencer son album par des réminiscences de la ballade des Green Berets.
Puis enchaîner sur un rock-folk à la Cake. Et dès le titre suivant être emmené dans un cauchemar poisseux et hypnotique. Morby réussit parfaitement le numéro d’équilibriste consistant à proposer des chansons immédiates qui se défeuillent petit à petit. Et finissent par te hanter.

2. Yellow Teeth – ‘Rags and Pearls’
Vu pour la première fois en solo à Disc-à-brac pour un showcase il y a 6-7 ans, j’ai toujours gardé un œil sur cette americana folk. J’ai peut-être préféré son précédent album, mais celui-ci révèle quelques belles pépites.
3.
Villagers – ‘Where have you been all my life?’
Petit coup de cœur pour petit coup de blues. Cotonneux et mélancolique donc album parfait pour vider un peu de chagrin. Et puis se ressaisir un brin.

L’attente 2017 : Cela va faire maintenant quatre ans que l’on attend la suite des trois somptueux albums des Tessinois de The Lonesome Southern Comfort Company ! Hey ho, il va falloir s’y mettre maintenant ! Ils ne vont pas vous attendre indéfiniment pour sonoriser la prochaine saison de The Walking Dead.


Hardcore

par Frédéric Gallotte

1.Walls of Jericho – ‘No one can save you from Yourself’

Ça faisait une tripotée d’années que les fans du groupe attendaient la sortie du digne successeur de ‘The American dream’ et cet album n’a nullement déçu les afficionados du mosh. Une arme de destruction massive capable de faire pâlir ceux qui ont largué Hiroshima.

2. Discharge – ‘New World Order’

Un album dans la plus pure tradition du punk/hardcore. Si certains groupes, avec l’âge, ont baissé en quantité de production ou en rapidité d’exécution, il n’en est rien de Discharge. Des titres courts, rapides et bien hargneux.

3. Broken Theeth HC – ‘At Peace Amongst Chaos’

Après divers EP et splits, voilà enfin leur premier album, tout en mid-tempo qui vous décroche les cervicales à grand coup de riffs détonants. Pas de temps mort dans cet album qui annihile tout ce qui peut se trouver entre vos deux oreilles.

L’attente 2017 : le prochain Body Count ‘ BloodLust’


Indie

par Jillian Blandenier

1. Anohni – ‘Hopelessness’

La chanteuse du mythique groupe Anthony & The Johnsons sort un premier album solo aussi proche de la perfection qu’il puisse l’être. Puissant, politisé, honnête, expérimental : ‘Hopelessness’ redonne, ironiquement, un peu d’espoir.


2. Warpaint – ‘Heads Up’

Si on n’a jamais perdu confiance en Warpaint, le quartet californien est là au top de sa forme : l’album de la maturité sans doute, sans jamais compromettre la fraîcheur, l’énergie et le talent pur qui a fait du girl band un groupe cultissime des années 2010.

3. TOY – ‘Clear Shot’

Trois ans! Trois ans depuis la merveilleuse surprise qu’était ‘Join The Dots’. Encore une fois, TOY ne déçoit pas, et propose ici la culmination de ses virées stylistiques, ode goth aux 70’s avec un twist industriel shoegaze-esque.

L’attente 2017 : ‘Volcano’, le second album de Temples qu’on attend au tournant après un premier album assez fantastique.