dossier_top.ten.reprises.OK(BD)

Il existe des reprises meilleures et/ou plus popularisées que les originales. Nous les avons classées en une liste TOTALEMENT SUBJECTIVE, mais qui, nous l’espérons, vous conviendra…

Pas aisé d’établir un tel classement, parce qu’il existe une bonne infinité de reprises et parce que l’appréciation d’un morceau est totalement subjective, mais voilà tout de même le résultat :

10 : Bad Romance – 30 Seconds to Mars (Lady GaGa)

Bien que la mélodie ne change pas vraiment, la performance nous ouvre une autre perception du morceau vu à la base comme une production super-médiatisée interprétée par une chanteuse excentrique.

9 : 3ème Sexe – Miss Kittin (Indochine)

On vire les années 80 et on les remplace par un peu d’innocence et une bonne boîte à rythmes electro qui rendent cette adaptation un peu décalée. La reprise est cependant très groovy et détend bien l’oreille.

8 : Mad World – Michael Andrews & Gary Jules (Tears for Fears)

Le côté minimal de l’arrangement, piano et voix uniquement, fonce droit au cœur, d’autant plus que la voix de Gary Jules est chargée d’une émotion particulière. La chanson perd certes du rythme, mais gagne en feeling, ce qui compense largement.

7 : (Somewhere) Over the Rainbow – IZ (Harold Arlen & Judy Garland)

Bien que la chanson originale ait connu un grand succès vers la fin des années 30, c’est la version du chanteur hawaïen qui reste en tête. Son association avec le morceau ‘What a Wonderful World’ est très bien pensée et le tout forme un medley extraordinaire.

6 : Hurt – Johnny Cash (Nine Inch Nails)

La voix grave et profonde de Johnny Cash donne à ce morceau une autre couleur. Bien que l’arrangement soit très proche de l’original, le simple changement vocal en fait une reprise incroyablement différente.

5 : Jolene – The White Stripes (Dolly Parton)

On sait que Jack White est un magicien et il le prouve une fois encore avec cette reprise. Le côté country du morceau original est troqué pour un aspect rock puissant et torturé qui envoie du lourd (regardez le live à Glastonbury).

4 : Rasputin – Turisas (Boney M)

Adapter du Boney M en pagan metal, il fallait oser, mais c’est un pari largement gagné. Les musiciens de Turisas ont fait un travail formidable en remplaçant les synthés par un violon et des guitares électriques et la simple boîte à rythmes par un double pédalier.

3 : Knockin’ on Heaven’s Door – Guns N’ Roses (Bob Dylan)

Bien que la version originale soit très bien, les Guns y ont apporté quelques éléments (notamment un solo). Le changement de rythme pendant le solo est parfaitement dosé, tout comme la voix d’Axl Rose….bref….ça pète !

2 : All Along the Watchtower – Jimi Hendrix (Bob Dylan)

Si les paroles de Dylan restent exceptionnelles et inchangées, l’arrangement électrique du morceau en fait une œuvre magistrale. La chanson n’étant composée que de la même suite d’accords, Hendrix a su en faire varier l’intensité, ce qui coupe l’aspect monotone qui peut apparaître dans la version de Dylan.

1 : With a Little Help from my Friends – Joe Cocker (The Beatles)

Une ovation pour le maître des reprises. Celle-ci est tout simplement splendide. Elle diffère en de nombreux points de l’originale si bien que cette version serait probablement inchantable par les Beatles. La voix rauque de Joe Cocker associée à l’aspect ‘call and response’ donne un résultat magnifique.

[Pascal Vigolo et Alessandro Dal Pizzol]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.