itw_those.furious.flames

Pour la sortie de leur deuxième opus, Those Furious Flames marque un grand coup. Yari Copt, qui prête sa voix au groupe, nous en dit un peu plus…

Combien de temps avez-vous mis pour enregistrer l’album complet ?
On avait deux semaines pour enregistrer nos dix chansons. Ian Peres, notre producteur, bassiste et claviériste de Wolfmother, est venu d’Australie pour deux semaines et nous étions obligés de tout enregistrer. Une fois les enregistrements terminés, Ian a embarqué le projet pour ajouter des parties de keyboard et mixer le tout avec Dave Atkins.

Comment avez-vous rencontré Ian Peres ? Ce genre de collaboration est exceptionnel pour un groupe suisse !
On l’a rencontré lors d’un concert de Wolfmother en Italie. On lui a demandé si on pouvait lui envoyer une démo et il a accepté. Après l’avoir écoutée, il nous a dit qu’il était prêt à produire ‘Oniricon’.

Quel morceau était le plus difficile à enregistrer ?
‘Cosmic Secret’ était une chanson qui nous a donné du fil à retordre, l’album dans l’ensemble était un défi en fait. On a recherché beaucoup de sons différents pour chaque chanson.

Quel est votre morceau favori ?
‘Oniricon’ constitue l’ensemble de nos morceaux préférés, c’est pour ça qu’on les a choisis. Ils ont chacun leur ambiance et certains morceaux plaisent plus à certains membres du groupe qu’à d’autres, mais ‘Jane’ est l’une des préférées des fans.

Combien d’instruments avez-vous utilisés pour l’enregistrement ?
Beaucoup…des guitares, des basses et des sets de batterie principalement. On a ensuite utilisé divers instruments comme des congas, un thérémine, des pédales d’effets, Ian nous a aidés avec l’orgue et le keyboard et notre ami Tom Pea avec l’harmonica.

Pourquoi avez-vous abandonné votre style hard rock classique du premier album pour déboucher sur ce nouveau style plus psychédélique ?
C’était une évolution naturelle. Nous avons laissé les chansons venir d’elles-mêmes sans nous imposer de limites. Ça venait directement du cœur.

Qu’est-ce qui importe le plus : les paroles ou la musique ?
La musique doit être prioritaire et les mots doivent s’y mêler. Cependant il est vrai que les paroles ont leur importance. Aujourd’hui, la musique pop a atteint des sommets d’absurdité en ce qui concerne les paroles…Si vous écoutez des morceaux de rock cultes des années 60 ou 70, les paroles voulaient dire quelque chose. L’année passée, je pense que le mot ‘ass’ était le plus utilisé dans les paroles pop !

Quel message est contenu dans vos paroles ?
Les paroles d’‘Oniricon’ parlent de voyage et font réfléchir à propos des mystères de l’humanité et de l’univers. C’est un voyage entre les rêves et la réalité.

Qu’est-ce que vous ressentez lorsque vous montez sur scène ?
Ça dépend du concert et du public, mais habituellement on a besoin de monter sur scène et de se défouler. C’est libérateur et si le public suit, le concert est épique.

Où vous voyez-vous dans 10 ans ?
Tu connais les ZZ Top ? (rire)

Oui (rire). Merci…

www.thosefuriousflames.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.