L’Amalgame est clairement le lieu tout à fait adapté pour un concert de The Soft Moon : juste pas trop grande, c’est typiquement une salle qui peut sublimer la musique du sieur Luis Vasquez. Car quand surgissent les stroboscopes au rythme martial de la danse électronique du groupe, on veut se les prendre en pleine face, on veut se faire happer et ne bientôt plus que dodeliner bêtement, complètement abasourdis par les mélodies tristounets et le désespoir saturé que nous sert The Soft Moon. Et ne crains pas cette heureuse mélancolie ! Viens seulement à l’Amalgame apprécier en live le dernier album du groupe, ‘Criminal’, et je t’assure qu’au moins tu taperas du pied. Au moins. Assuré.

www.amalgameclub.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.