cd_last.internationale

Le rock comme support de la contestation sociale, voilà une idée qui aujourd’hui fait doucement rigoler. Si la musique du diable a longtemps défié les institutions, combien sont-ils encore à ne pas suivre une voie superconsensuelle, qui pour secouer l’establishment, pour monter au front, pour croire encore qu’une chanson peut changer le monde? The Last Internationale peut-être. Et pourquoi eux plus que les autres? Déjà on peut voir comme indice intéressant que Delila Paz et Edgey Pires, respectivement chanteuse et guitariste se sont rencontrés lors de manifs contestataires à Wall Street. Puis, quand on sait que Tom Morello (ici producteur exécutif) a forcé le destin du groupe en amenant le batteur de Rage Against the Machine, Brad Wilk, à rejoindre le groupe, cela fait incontestablement soulever le sourcil. Restait à savoir ce que ce trio a vraiment dans le ventre. Alors avec Brendan O’Brien aux manettes, on n’est pas floué sur la marchandise, le rock proposé est sauvage, ravagé, rugueux, et la voix de Paz, rugit comme une Patti Smith qui aurait bouffé du lion. Et côté textes, si les thèmes abordés sont relativement classiques, évoquant pauvreté, oppression, injustice, violence aveugle ou anticapitalisme, le trio parle sans retenue de la condition des Indiens d’Amérique comme de cette contradiction qui veut que dans notre monde, on aime construire des murs pour s’enorgueillir de les détruire ensuite. Surtout jamais ils ne s’expriment en moralisateurs, évoquant leurs propres failles, leurs propres déviances. Et puis, avec The Last Internationale, l’amour n’est jamais très loin, et on a toujours l’impression que l’on va pouvoir ouvrir une fenêtre et découvrir la lumière. Oui, on le tient bien notre renouveau du rock contestataire. Seule ombre au tableau, le groupe est distribué par une grosse major. Reste donc à espérer que cette rage, cette droiture, ne s’éteindront trop vite.

 

Fiche CD :
Titre « We Will Reign »
Label : Epic Records
Note : 3.5/4

www.thelastinternationale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.