Très actif depuis 2016, The Kompressor Experiment revient avec ‘KMPXP’, leur nouvel EP après une série de ciné-concerts en Suisse en 2019. Le concept était autant esthétique qu’audacieux car ils accompagnaient l’œuvre magistrale de Kubrick 2001 : L’Odyssée de l’Espace.

Réassorti d’un nouveau line-up pendant le début de 2020, le groupe sédunois façonne un futur album qui se veut plus impérieux que ‘2001’ en se dirigeant volontiers vers un metal progressif acharné aux compositions obscures et étudiées. The Kompressor Experiment, qui accueille depuis peu le guitariste David Roussel (Akshara, Rataxes) dans ses rangs, a parfait deux titres de son répertoire et les a unis dans un EP sobrement baptisé ‘KMPXP’.

Cet EP ne comporte ‘que’ deux morceaux pour vingt minutes, où l’on se retrouve plongé dans une aventure spatiale. Un bloc musical solide aux sons impitoyables et texturés, enregistré en quelques jours durant l’été 2020 par Ludovic Volper (Méandre).

‘Bronko’, un morceau intrépide et panaché issu de leur premier album aux influences plutôt stoner ‘Douze’, et un des plus anciens titres du groupe ‘Hippocampus Spatial Transmigration’ transformé pour mieux charrier implacabilité et passion, autant que pour actualiser ses guitares impitoyables. Un astéroïde dont le choc à terre vous fera décoller, écouter et partager. [Krisztina Kovacs]

kompexp.bandcamp.com

note 5/5

A propos de l'auteur

Articles similaires