Nous voici donc à nouveau dans ce sympathique Musigburg, cette fois-ci pour applaudir The Creepshow. Mais avant le rockabilly des Canadiens, c’est aux Américains de Gallows Bound d’ouvrir les feux avec leur  punk/bluegrass (en tout cas c’est comme ça qu’on aurait envie de résumer leur style, puisqu’ils ont quand même l’originalité d’avoir un banjo et une mandoline sur scène). Un groupe très sympa et une bonne façon d’entamer la soirée avant l’arrivée de The Creepshow, forcément un peu plus « pêchus » avec leur guitares électriques. Là aussi, un beau moment de psychobilly et autres habiles variations autour du rock’n’roll.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.