Taken by Storm, anciennement connu comme Smells like K Spirit, le tribute band de Nirvana, vient de sortir ‘Ordinary Day’. Retour en quelques questions sur ce deuxième album.



Votre nouvel album vient de sortir, est-ce que tu peux nous en parler?
‘Ordinary Day’ est le fruit d’un travail de composition et de production qui s’est étalé sur plusieurs mois. Un nouvel album c’est un challenge… celui d’offrir une version encore meilleure que la précédente de la musique qui représente le groupe. On a donc cherché à peaufiner notre son et nos compositions. D’un point de vue sonore, un grand travail a été fait sur le sounddesign, afin de donner une touche moderne à notre rock. Il y a beaucoup de sons électroniques et orchestraux, parfois au premier plan mais aussi cachés dans d’autres sons. On a aussi accordé une grande importance aux textes car on vit dans une époque où il nous paraît futile de parler uniquement de gonzesses à poil et de motos. 



Si tu devais choisir un titre représentatif de l’album, ce serait lequel et pourquoi?
‘Ordinary Day’ c’est représentatif. Il y a un fil rouge à travers tout l’album qui dépeint notre situation tantôt politique tantôt sociale. On y parle de tout ce qui se passe pendant qu’on se tape une bière devant la télé: les conflits, la politique, le mal-être social, l’abandon de soit à la virtualité…

En quoi cet album est-il différent du premier album?
Le but de cet album est de montrer une version plus mature de ce qu’est Taken By Storm. Après tout le travail effectué avec le groupe il y a forcément des choses qui aboutissent différemment qu’auparavant. On se connaît mieux, on sait ce dont chacun est capable et cela amène à un travail plus productif. Il est aussi différent dans le sens qu’il est complètement auto-produit, de la composition au mixage (le mastering a été fait par Eric Merz). On a pu compter sur nos proches et nos fans pour nous aider sur l’aspect financier.

Qu’est ce qui vous inspire au niveau des paroles?
L’actualité principalement. Vous n’avez qu’à regarder les news pour trouver des sujets de texte à profusion. Non pas pour dire: ‘la guerre c’est mal, faites l’amour !’ mais pour réellement essayer de soulever des questions. Dire ce qu’il y a à faire c’est le travail des dictateurs, proposer aux gens de réfléchir c’est un acte plus philosophique qui je pense est un des devoirs de la musique actuelle.

www.takenbystormband.com

Fiche CD :
Nom de l’album : Ordinary Day
Label : Autoproduction
Note : 3.5/5

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.