Dead Cross, c’est tout sauf un supergroupe, très loin du cliché rock des vieux briscards essayant de renouer avec leur jeunesse. C’est quatre musiciens d’illustres formations (Slayer, Faith No More, The Locust, Retox…) qui s’unissent autour du hardcore pur et dur. Un sprint de 28 minutes et l’album éponyme devient la sortie la plus fiévreuse, virulente, essentielle de 2017. En une image ? Ils débarquent avec un coup de boule et repartent en nous déposant un baiser.

Les billets ont déjà été mis en vente.

Plus d’infos : https://www.docks.ch/evenement/dead-cross/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.